Validation des services auxiliaires en 2015 - Le coup de pied de l’âne Woerth

jeudi 20 janvier 2011


L’année de la titularisation, un ex-contractuel est invité à faire valider ses années de services auxiliaires pour qu’elles comptent pour sa retraite. Il n’y a pas photo ! Le montant de la retraite n’est pas le même si les années sont comptabilisées dans le public que si elles le sont dans le privé.

Les contractuels ont tout intérêt à faire comptabiliser ces années en « pension civile ». Il faut pour cela « racheter » sans tarder la différence due puisqu’elle est basée sur l’échelon acquis comme titulaire. Cela peut représenter une différence importante.

Hé bien ! La loi Woerth sur les retraites supprime cet acquis à partir de 2015 !

C’est la double peine pour les contractuels qui échappent à la précarité, mais que cette loi scélérate contraint à cotiser encore plus longtemps que les autres fonctionnaires, pour espérer bénéficier d’une pension civile identique.

Non titulaire, il a une retraite de misère. Titularisé, sa retraite est amputée.

Preuve supplémentaire, s’il en faut, que la loi Woerth sur les retraites doit être abrogée.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr