Communiqué du SNFOLC

UNSS : communiqué SNFOLC et pétition 13 novembre 2012 : P.EPS et budget de l’UNSS 2012 La défense des AS est à l’ordre du jour !

13 novembre 2012

vendredi 16 novembre 2012

P.EPS et budget de l’UNSS 2012

La défense des AS est à l’ordre du jour !


Le budget de l’UNSS a augmenté de 1,5 million d’euros pour un budget de 14,6 millions
entre 2010 et 2012, soit plus 10.2%, mais dans le même temps la part des AS et des familles
augmente de près de 2 millions sur 11.3 millions d’euros, soit plus 17.6%. Comment est-ce
possible ?

C’est très simple : le ministère et la direction de l’UNSS poursuivent une politique de
« pillage » des AS et des familles.

Entre 2009 et 2011, la contribution des familles et des associations sportives a progressé de
près de 2,4 millions d’euros, soit une augmentation de plus de 25% ! Dans la même période la
proportion de la contribution des familles et des AS a représenté une part du budget de
fonctionnement de l’UNSS de 67 % en 2009, 70,84% en 2010, 75,31% en 2011 et
représentera 77% en 2012.
Sur cette même période, les subventions d’Etat ont diminuées d’autant et plus !

La conséquence sur la vie des AS c’est l’étranglement pour 1800 d’entre elles sur 9500 !

Elles ont été obligées de prendre un forfait accompagné.
A cela s’ajoute, compte tenu de l’augmentation de 100 € (passage de 100 à 200€), ces 1800
AS vont de nouveau devoir trouver encore plus de fonds propres.
Si elles veulent survivre il leur faudra presser les familles, les établissements et d’éventuels
« donateurs » !
C’est à la disparition du service public du sport scolaire, c’est un transfert de financement de
l’Etat vers les familles, c’est la privatisation qui est en route !
Autonomie, fond propre pour l’UNSS et demain pour tous ? Pour FO, il n’en est pas question.

Le maintien des AS, c’est le maintien pour tous du sport scolaire avec les P.EPS, le maintien du statut des P.EPS et du forfait UNSS.

Dans cette situation il faudrait se féliciter de l’augmentation de 8% des crédits
d’animation ?
Pour FO, c’est une usine à gaz de transferts de fonds qui se met en place :

Cette augmentation des crédits d’animation est le produit de l’augmentation du budget de
l’UNSS, dont la part de l’Etat diminue, qui repose sur l’augmentation massive de la part des
AS, qui elle-même repose sur l’augmentation du prix moyen de la licence par l’augmentation
générale de l’affiliation, des forfaits, de la suppression de l’achat de la licence individuelle et
la mise en oeuvre du forfait obligatoire. (+ 100€ pour le forfait accompagné, passage de 100 à
200 €)….

Service public ou privé de l’UNSS ?

Dans le plan national de développement du sport scolaire, parmi les 101 propositions celles
qui concernent la gestion des AS, conduisent toutes au désengagement de l’Etat.
Aux AS de se débrouiller ! Parmi les propositions ministérielles, on trouve : recherche de
sponsors, création d’un fond d’aide en lieu et place de la licence individuelle, redéfinition du
rôle du coordinateur de district, élargissement des liens avec les collectivités locales…comme
le prévoit les intentions du ministre dans le projet de loi d’orientation par l’établissement de
conventions locales tripartites : établissement, collectivités territoriales, rectorat.
Si les AS ne sont plus financées, que va-t-il se passer ? Faudra-t-il que les enseignants
organisent des opérations financières de toutes natures pour abonder le budget de leur AS ?
Tout ceci ne peut conduire qu’à remettre en cause l’existence des AS et les 3 heures de
service du forfait AS intégré au service des enseignants d’EPS au fur et à mesure des
difficultés rencontrées par les AS.
Pour FO, la défense des AS passe par la suppression du forfait obligatoire et le rétablissement
de la licence individuelle comme le proposait la 17ème recommandation des Inspections
Générales ( rapport de 2010).

Le service de l’UNSS est partie intégrante de l’EPS.
Ses professeurs aussi !
Le SNFOLC invite les personnels à signer la pétition jointe.
Le SNFOLC demande audience au ministère.

PDF - 33.2 ko
tract_petition eps_unss_13-11-2012.

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr