Tract intersyndical COP

mardi 14 décembre 2010


Le 8 décembre, les conseillers d’orientation-psychologues et les directeurs de CIO dans l’action !

Des délégations de conseillers d’orientation-psychologues et de directeurs de CIO, venant de toutes les académies, à l’appel de leurs organisations syndicales, se réuniront en assemblées générales et se rendront devant les Rectorats et les préfectures pour y être reçus ce mercredi 8 décembre. Ils entendent ainsi apporter leur soutien aux 4 départements (Seine Maritime, Saône et Loire, Tarn, Nord) particulièrement touchés par les projets de fermeture de CIO engagés tant par les conseils généraux que par les rectorats. Plusieurs Académies (Orléans Tours, Rennes, Strasbourg, Reims, Nice..) organiseront également des rassemblements ce jour là

Ainsi à Dijon, des Conseillers d’orientation-psychologues et des DCIO de Nancy-Metz, Strasbourg, Besançon, Lyon, Grenoble viendront manifester avec leurs collègues devant le Rectorat pour exprimer leur indignation face au traitement réservé au département de Saône et Loire : 5 CIO sur 7 ont été fermés, les conseillers d’orientation-psychologues sont hébergés dans des structures non adaptées au fonctionnement d’un CIO, sans internet, sans bureau pour recevoir le public en toute confidentialité, sans personnels de secrétariat pour assurer l’accueil, ni personnel d’entretien !

Est-ce en mettant à bas le service public d’orientation de l’Education Nationale et en fermant les CIO qu’on envisage de promouvoir le service public d’orientation tout au long de la vie ? Le MEN prépare t-il ainsi la procédure de labellisation qui devra être conduite site par site ?

Le Snes (FSU), la CGT Educ’action, le SNFOLC, Sud Education alertent solennellement le Ministre de l’Education Nationale sur la mise en place à marche forcée du service d’orientation tout au long de la vie sans aucune concertation, ni prise en compte de la spécificité des publics. Le Décret sur la labellisation et le cahier des charges, soumis au CNFPTLV le 8 Décembre, traduisent une transformation radicale des missions des conseillers d’orientation-psychologues, de leurs conditions de travail et à terme de leur statut. Elles évolueraient vers celles de conseiller professionnel et le cahier des charges définissant un « lieu unique » aboutirait à la disparition rapide des CIO. Les conseillers d’orientation-psychologues et les directeurs de CIO ne veulent pas connaître l’expérience dramatique de leurs collègues psychologues de l’AFPA !

Les textes tels qu’ils sont proposés trahissent la volonté d’installer une super structure qui imposerait à tous les organismes labellisés ses objectifs, son public, ses activités, ses modalités de travail et d’évaluation. Comment croire que ces projets ne visent pas à terme, la dilution des CIO dans les Pôles information orientation formation métiers ? Comment croire qu’avec des recrutements au compte-gouttes, les conseillers d’orientation-psychologues et les Directeurs de CIO auront les moyens d’assurer ces nouvelles obligations et de continuer à suivre et conseiller les collégiens et les lycéens ?

Le Snes, la CGT Educ’action, le SNLCFO et Sud Education appellent l’ensemble des conseillers d’orientation-psychologues, de directeurs de CIO, les enseignants et les parents à s’exprimer en direction du Ministre de l’Education nationale et du premier Ministre. A l’occasion de l’examen de ces textes par la CNFPTLV, ils alertent une nouvelle fois sur leurs conséquences pour le public en formation initiale et exigent la reconnaissance de la spécificité du service public d’orientation de l’Education Nationale ainsi que les moyens indispensables pour qu’il puisse continuer à jouer pleinement son rôle en direction de son public prioritaire.

Le 8 décembre 2010


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr