snfolc

Tract du SNFOLC, 24 janvier 2013

24 janvier 2013

vendredi 25 janvier 2013

PROJET DE LOI PEILLON

2015 : LE BAC RESTERA-T-IL UN EXAMEN NATIONAL ANONYME ?


AUJOURD’HUI

En dépit de nos revendications, le ministre ne veut rien changer à la réforme du
lycée.

  •  Les horaires de langues vivantes n’ont pas augmenté. Le contrôle en cours de formation
    unanimement rejeté est maintenu en 2013. Les professeurs sont toujours obligés de concevoir leur
    propre sujet et de procéder à la certification de leurs propres élèves.
  •  Les horaires antérieurs d’histoire géographie n’ont pas été rétablis en série S.
    Il en est de même de tous les horaires disciplinaires.
  •  La réforme catastrophique des STI se poursuit
  •  La « reconquête du troisième trimestre » se poursuit, aggravant les conditions de correction
    et les modalités des épreuves du baccalauréat.
  •  Les enseignements d’exploration et l’accompagnement personnalisé continuent de
    dévorer les horaires disciplinaires.

APRES LE VOTE DE LA LOI

Le ministre veut poursuivre et aggraver la réforme du lycée.

"A partir de 2014, des évolutions substantielles seront menées. Elles porteront notamment sur des
pratiques pédagogiques innovantes(travaux personnels encadrés en terminale, projets
interdisciplinaires,(...), l’articulation avec l’enseignement supérieur..." (Annexe du projet de loi
d’orientation p. 38.)

Selon le ministère la réforme Chatel du lycée est « restée au milieu du gué ». Un groupe de travail se
met en place maintenant au ministère. Ce qui se trame, c’est :

  •  La volonté d’introduire la polyvalence au lycée, sous couvert de lien avec l’université et au motif
    que des licences pluridisciplinaires sont mises en place, la mise en place d’un lycée à la carte,
    modulaire à la place des séries actuelles.
  •  L’enseignement par compétences et le livret de compétences imposés au lycée pour faire lien avec
    l’école du socle. Le ministre a annoncé de nouvelles suppressions d’heures de cours
    disciplinaires.
  • La fin du baccalauréat comme examen national anonyme, dans le cadre du continuum bac-
    3/ Bac + 3 et incompatible avec l’évaluation des compétences.
  • L’autonomie renforcée des établissements au détriment des horaires nationaux, des
    contrats d’objectifs tripartites établissement-rectorat-régions, donnant à ces dernières un droit de
    regard.

FORCE OUVRIERE VOUS INFORME ET VOUS ALERTE

C’est maintenant qu’il faut revendiquer l’abandon de la réforme Chatel et
le rétablissement des horaires disciplinaires, le maintien du baccalauréat.
C’est maintenant qu’il faut revendiquer que le ministre renonce à ses
projets, retire son projet de loi !

TRACT_BAC_projet de_loi_Peillon

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr