Communiqué de la FNEC-FP-FO

Stagiaires : des mesures urgentes et immédiates s’imposent

14 octobre 2010

jeudi 14 octobre 2010


La FNEC FP - FO a été reçue par Luc Chatel le 11 octobre.
Elle a demandé solennellement au ministère de « desserrer l’étau » en ce qui concerne les conditions d’accueil, de formation et de titularisation des stagiaires.

La FNEC FP - FO a rappelé au ministre que la mastérisation conduit les stagiaires 2010 à vivre une situation insupportable.
Les exemples sont nombreux de stagiaires
 qui effectuent des services à plein temps auquel il faut ajouter les réunions de formation dans nombre d’académies,
 qui sont affectés sur plusieurs établissements, obligation d’effectuer des HSA,
 qui n’ont pas encore de tuteur.
Tous les stagiaires doivent cumuler tout à la fois un service trop lourd et suivre la formation !

La FNEC FP - FO a demandé au ministre, comme l’ont fait ses syndicats nationaux et ses sections dans toute la France, des mesures urgentes et immédiates : réexamen des affectations difficiles, allègements de service, aucun stagiaire sans le réel soutien concret d’un tuteur présent physiquement dans l’établissement.

La FNEC FP - FO demande qu’aucun stagiaire ne fasse les frais d’une réforme rejetée par tous alors que les situations personnelles et professionnelles des collègues deviennent insupportables, entraînant maladies, démissions.

Force Ouvrière ne peut admettre les lauréats de concours, devenus si difficiles, ne soient pas titularisés parce que placés dans une situation intenable.

C’est pourquoi la FNEC FP - FO et ses syndicats soutiennent toutes les initiatives en cours comme à Créteil, Dijon, Clermont, Lyon où Force Ouvrière s’adresse aux recteurs pour que tous les moyens soient mis en œuvre pour permettre la réussite et la validation du stage.

C’est pourquoi la FNEC FP - FO s’adresse à nouveau au ministre pour que des mesures d’urgence soient prises.

Le ministre a répondu à la FNEC FP-FO qu’il fera un point en novembre sur la situation des enseignants stagiaires. Il s’est engagé à étudier toutes les demandes de la fédération.

Montreuil, le 14 octobre 2010


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr