Communiqué SNFOLC

STI : un premier recul, mais tous les problèmes restent en l’état

28 septembre 2012

samedi 29 septembre 2012


FO est intervenue pour le retrait de la circulaire du 27 juin 2012 relative au changement de discipline des enseignants de STI tant auprès du ministre que lors des audiences au ministère et dans les rectorats. Partout dans les académies, les collègues se mobilisent, FO est partie prenante:11000 enseignants STI sont concernés par ce reclassement imposé.

Face à la mobilisation des personnels avec FO, le ministère (DGRH) a transmis le 27 septembre une circulaire aux recteurs qui confirme les réponses apportées à FO le 25 septembre par le conseiller social :

  • « - les situations individuelles feront l’objet d’une attention particulière (…) ;
  • - le changement de discipline (…) n’est pas irrévocable. Un réexamen du choix des options pourra avoir lieu dans le courant de l’année 2013-2014 (…) ;
  • - La date des remontées académiques est reportée au 26 octobre. »

Le délai possible d’un an soulagera peut-être quelques collègues, mais pour autant le problème de fond reste posé : aucun enseignant de STI ne peut accepter une reconversion imposée avec un plein service en technologie ou un reclassement dans une spécialité ne correspondant en rien au CAPET initial. Les collègues veulent des garanties sur les postes, les affectations, le maintien de leur qualification disciplinaire, ce qui est incompatible avec la circulaire. C’est pourquoi FO s’adresse au ministre et demande audience.

Ce que le ministère veut instaurer avec les STI, c’est le socle commun disciplinaire, le professeur unique, flexible, reconvertible au gré des réformes. Toutes les disciplines sont menacées.

Cela se décline déjà sur l’académie de Paris, de Poitiers, Grenoble… avec les TZR de physique qui se verraient imposer par le rectorat un service en mathématiques.

Cela est déjà mis en place en établissement ECLAIR avec l’EIST (enseignement intégré de la science et de la technologie), une seule discipline : SVT-Physique-Technologie. L’enseignant de STI reconverti de force en technologie devrait y enseigner en plus la SVT et la Physique. !

Les assemblées générales d’enseignants, les prises de position se multiplient pour exiger le retrait de la circulaire.

FO appelle tous les personnels à renforcer l’action commune pour le retrait de la circulaire : pétitions, assemblées générales, rassemblements.

Communiqué du 28-9-2012

PDF - 31.1 ko
tract_fo_sti_25-9

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr