Lettre du SNFOLC au ministère

STI : modification des épreuves STI2D

Le ministère doit répondre aux revendications des personnels

samedi 22 mars 2014

Réforme STI :

Le ministère doit répondre aux revendications des
personnels

Le courrier du SNFOLC sur la modification des épreuves STI2D


« Le ministère a donc communiqué les propositions de modification des 2 épreuves
STI2D suite au groupe de travail du 14 janvier 2014

Comme vous l’écrivez, il ne s’agit que de simples ajustements des épreuves.

Cela ne règle pas le problème de fond, nous vous rappelons que lors du groupe de
travail nous avons demandé une remise à plat d’ensemble qui garantisse sa spécificité
et sa pérennité.

Les ajustements proposés suite au groupe de travail vont peut être alléger la charge
de travail des collègues en réduisant les Items relatifs à l’épreuve orale mais
n’apportent aucun changement sur la nature même des épreuves et la difficulté pour
les collègues d’évaluer les compétences demandées. Or vous savez que c’est l’une des
causes du malaise des collègues.

En particulier, la moitié des compétences évaluées se positionne du « point de vue
développement durable » et « impact environnemental ».

Les critères d’évaluation portent principalement sur la gestion de projet et la
démarche de développement durable. Il est explicitement exclu de juger les élèves sur
les performances et la réussite du projet.

Concernant l’épreuve transversale écrite, des ajustements sont proposés avec
notamment la participation des correcteurs aux opérations d’harmonisation en
réponse aux problèmes rencontrés l’an passé. Sur le fond, cela demanderait une
réflexion plus approfondie sur la nature même de l’épreuve.

Bien évidemment, nous communiquons à nos structures et à nos adhérents vos
propositions qui ne manqueront pas de susciter des réactions de leur part dont nous
vous ferons état. »


Le SNFOLC invite les personnels à se réunir, discuter et prendre position
quant aux propositions du ministère.


Compte rendu de la réunion FO
de nos collègues de STI de
l’académie de Nice :

Tout en continuant à s’opposer à cette
réforme STI2D intégrant la nouvelle
évaluation par compétences qui se substitue
à l’évaluation de connaissances techniques,
les remontées prennent acte de la
simplification des items d’évaluation.
Cependant, les enseignants de STI2D nous
ont fait part des demandes suivantes :

Concernant l’épreuve écrite « Analyse
de système pluri-techniques »,
il a été
noté la difficulté pour un correcteur devant
corriger un grand nombre de questions de
garantir une égalité de traitement pour
toutes les copies. Afin de garantir une
évaluation identique pour l’ensemble des
copies, il est nécessaire d’augmenter le
nombre de correcteurs. L’ensemble des
correcteurs se répartissent les questions.

Concernant la grille d’évaluation des
compétences de l’épreuve orale de
projet,
il a été demandé :

  • - De pouvoir ajuster les poids internes des
    indicateurs de performances selon le projet
    exposé
  • - D’ajouter une colonne « non évaluable ».
  • - De modifier la répartition des poids des
    compétences : Avec 20%, « Valider des
    solutions techniques » est insuffisamment
    pondérée, tandis que 45% donne trop
    d’importance- à la partie « communiquer
    une idée, un principe ou une solution
    technique, un projet ».

Les personnels continuent de s’opposer à la
mise en place du contrôle continu concernant
le projet, d’autant plus que le coefficient 6
des revues de projet est important par
rapport au coefficient de la note finale (12).
Cela est source d’inégalité entre les
établissements.


Les propositions communiquées par le
ministère :

Ajustements proposés en vue de la session
2014 du baccalauréat

1) Epreuve écrite « Analyse de systèmes
pluri-techniques » :

  • -rendre lisible le poids de chaque question
    et les points coefficientés attribués par
    question ;
  • -faire clairement apparaître la note avant
    harmonisation et la note définitive après
    harmonisation attribuées par le
    professeur ;
  • -expliciter le mécanisme de l’harmonisation et le mode de calcul mis
    en oeuvre ;
  • -organiser la participation effective des
    correcteurs aux opérations
    d’harmonisation.

2) Epreuve orale de projet :

  • -simplifier significativement l’évaluation
    des compétences en diminuant le nombre
    d’items pour la grille relative à la
    soutenance ;
  • -stabiliser le poids de chacune de ces
    compétences ou de chacun des indicateurs
    de compétence, pour cette grille, afin de
    garantir la note quel que soit le support
    d’évaluation (grille papier, grille sur
    tableur).

La simplification des grilles d’évaluation
de cette épreuve doit faire l’objet d’une
mise en oeuvre progressive. En effet, les
premières revues de projet, sur la base
d’une grille comparable, sont d’ores et
déjà en cours. En conséquence, pour la
session 2014, la simplification se limitera
à la grille relative à la présentation du
projet, qui n’aura lieu qu’en fin d’année.


PDF - 177.8 ko
tract_sti_19-3_mep + 1

Documents joints


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr