FNEC-FP-FO

Rentrée 2013 : moyens d’enseignement

8 janvier 2013

mardi 8 janvier 2013

PDF - 64.9 ko
rentree_2013-moyens tableau_de_repartition

====================================================


Note à propos des moyens pour la rentrée 2013 : pour s’y retrouver

Rappelons pour mémoire que 75 325 postes en équivalent temps plein (ETP) ont été supprimés entre 2007 et 2012, dont près de 69 800 ETP d’enseignants et les 1000 postes rétablis par Peillon en septembre 2012 dans le 1er degré n’ont rien modifié de la gravité de la situation. Qu’en est-il pour la rentrée 2013 ?

Le ministère multiplie les déclarations et les documents sur la rentrée 2013.
Le nombre d’emplois qui seraient créés n’est jamais le même. Comment s’y retrouver ?

À quoi correspondent ces 6 770 équivalents temps plein (ETP) annoncés dans les écoles et les collèges, LP et lycées ?

Ils correspondent aux contrats proposés aux étudiants admissibles suite aux épreuves écrites de juin 2013 (concours Peillon).

Ces étudiants effectueront un tiers-temps de service d’enseignement, notamment sur des missions de remplacement. Ils seront 20 430.
Le ministère dit que « Cela permettra donc de créer sur le terrain 6 770 ETP d’enseignement » (6770 = 20 430 / 3 ).

Les étudiants contractuels serviront à « améliorer le potentiel de remplacement » et à « libérer des enseignants titulaires pour d’autres tâches ». Ce qui veut dire que beaucoup de titulaires remplaçants ne le seraient plus.

Les 6770 se décomposent en 3 006 ETP pour le premier degré et 3 764 ETP pour le second degré.

Premier degré

3006 ETP en moyens d’enseignement

  • - Il est prévu 9018 étudiants admissibles sur contrat.
  • - leur rémunération correspond à celle d’un contractuel à mi-temps mais pas leur service.
  • - Leur service sera un 1/3 temps ce qui donne l’équivalent au total de 3006 ETP (équivalents temps plein)

Exemple de l’académie d’Aix Marseille :

196 ETP d’enseignement sont donnés à l’académie.

Cela correspond aux 588 étudiants admissibles aux épreuves écrites du concours de juin 2013 et qui vont devoir effectuer, comme contractuels, 9 heures de service (un tiers-temps).

Le rectorat et les DASEN devront affecter ces 588 contractuels sur des 1/3 temps.

Comment sont répartis les 3006 ETP ?
Le dossier de presse du ministère du 19 décembre précise le fléchage de ces 3006 ETP « moyens d’enseignement » :

  • - «  un tiers (soit =1000 ETP) visera à répondre à l’augmentation du nombre d’enfants scolarisés (30 328 élèves de plus attendus à la rentrée 2013 par rapport à la rentrée 2012). Ces postes permettront également d’améliorer les capacités de remplacement, qui ont particulièrement souffert des suppressions de postes de ces dernières années dans certains départements. »

Calculons : Si une partie des 1000 sert aux remplacements, cela veut dire qu’il y aura moins de 1000 ETP pour 30 328 élèves en plus, soit largement plus de 30 élèves par classe.
Il n’y aura donc aucune amélioration sur ce plan.

- « 2 000 emplois — soit les deux autres tiers — serviront à mettre en œuvre deux dispositifs prioritaires dans le cadre de la refondation de l’École : l’accueil des enfants de moins de trois ans dans les secteurs les plus défavorisés et la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes ».

La DGESCO précise que « le dispositif « plus de maîtres que de classes » permettra dans les secteurs les plus fragiles d’accompagner des dispositifs innovants. »

Second degré

3764 ETP en moyens d’enseignement

  • - Il est prévu 11 292 étudiants admissibles sur contrat.
  • - leur rémunération correspond à celle d’un contractuel à mi-temps mais pas leur service.
  • - Leur service sera un 1/3 temps ce qui donne l’équivalent au total de 3764 ETP (équivalents temps plein)

Exemple de l’académie d’Aix Marseille :

  • - 86 ETP d’enseignement sont donnés aux collèges, LP et lycées de l’académie.
  • - Cela correspond aux 258 étudiants admissibles suite aux épreuves écrites de juin 2013 qui vont effectuer, comme contractuels, 6 heures d’enseignement (un tiers-temps). (258/3 = 86).
  • - Le rectorat devra affecter ces 258 contractuels sur des 1/3 temps.

Comment sont répartis les 3764 ETP ?

Le ministère dit que « Dans le second degré, des moyens d’enseignement nouveaux ciblés sur les établissements connaissant des difficultés particulières » et précise :
-  « près de 2 500 permettront de faire face à la hausse des effectifs scolaires (29 825 élèves de plus attendus à la rentrée 2013 par rapport à la rentrée 2012) et de renforcer le remplacement. »
-  « 1 300 postes seront consacrés à l’amélioration de l’encadrement et de l’organisation pédagogique dans les collèges et lycées professionnels et, en particulier, dans les plus défavorisés d’entre eux. »

Ajoutons que 333 ETP de contractuels viendront s’ajouter aux 1500 déjà existants pour compenser les 3 heures de décharge des enseignants stagiaires nouvellement recrutés.

Leur répartition ne sera connue qu’à la rentrée « en fonction de l’affectation des enseignants nouvellement recrutés ». Mais ce ne sont pas des moyens en plus.

PDF - 73.8 ko
rentree_2013 note_commentaire pour_s_y_retrouver.

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr