RENTREE 2011 : maintien de tous les postes !

dimanche 23 janvier 2011

Le SNFOLC

■ appelle à la mobilisation pour le maintien de tous les postes,

■ invite les personnels à se réunir dans les établissements pour réaffirmer ensemble leurs revendications.


Depuis l’annonce du plan massif des 16000 suppressions d’emplois et de postes dans l’Education Nationale au budget 2011, les informations commencent à tomber : des centaines de postes disparaîtraient dans chaque académie !

- 8967 postes retirés des écoles pour 8 337 élèves supplémentaires attendus
- 4808 dans les lycées et collèges pour 61 000 élèves de plus
- 600 postes administratifs

La RGPP dévaste l’école publique et nos conditions de travail

Depuis 2007, c’est 62 000 postes budgétaires en moins pour l’Education nationale !
Pour septembre 2011, ce serait encore un vrai massacre : 198 à Amiens, 177 à Besançon, 426 à Créteil, 470 à Lille, 524 à Nancy-Metz, 220 à Reims, 493 à Versailles, …

Le SNFOLC informe :
Suppressions de postes

Dans plusieurs académies, départements, des Comités Techniques Paritaires (CTP) ont été ou sont convoqués. FO prend l’initiative : par exemple, à Rennes, rassemblement le 18 janvier au rectorat, le jour où le recteur annonce les suppressions de postes ; en Haute-Loire, le 9 février, à l’Inspection académique pour exiger le maintien de tous les postes sur les suppressions de postes. A Créteil, FSU, FNEC FP-FO, UNSA Education, CGT Educ’Action ont adopté, le 13 janvier, une déclaration commune contre les suppressions de postes imposées.

STI –STL-Physique appliquée
Au moment où le ministre veut imposer une réforme rejetée par les personnels et les organisations syndicales, les plans de reconversion sont mis en place. Des délégations se rendent au rectorat : Rennes, Strasbourg, Dijon, par exemple, dans les IA, comme dans le 92. Les prises de position dans les établissements s’amplifient pour demander l’abandon de la réforme à la rentrée 2011. Nationalement, le 6 décembre 2010, SNFOLC, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, CGT - Educ’Action, SUD Education, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN se prononcent pour : « que la réforme STI et des autres sections ST ne soit pas appliquée à la rentrée 2011 et la remise à plat de l’ensemble du dossier. »

A Nice, FO dépose un préavis de grève le 19 janvier, les professeurs de STI-Physique appliquée des lycées Rouvière et Langevin, avec leurs organisations syndicales, se rendront au rectorat.

ECLAIR, CLAIR : le ministre veut étendre le dispositif à 250 établissements secondaires et 1725 écoles !
Là aussi, les rassemblements se multiplient : à Marseille où des établissements ont fait grève à 100%, Créteil, Toulouse, Rouen…
Nationalement, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT, UNSA, SNUEP, SNEP, SNES, SUD se sont prononcés pour le retrait de la circulaire du 7.07.2010 sur le dispositif CLAIR.
A Rouen, plus de 1500 collègues ont signé la pétition FO pour la sortie du dispositif. Les personnels ne veulent pas de ce dispositif : plus de 170 au lycée Robert Doisneau (91) ont contresigné le texte intersyndical demandant à sortir du dispositif, comme les personnels du collège La Rochefoucauld de La Ferté-sous-Jouarre (77).

La FNEC FP-FO s’adresse aux autres fédérations syndicales de l’Education nationale : « La question de l’action syndicale et des revendications est posée… Nous sommes prêts à vous rencontrer afin d’aboutir à une plateforme commune à la hauteur des enjeux de la situation et de discuter dans ce cadre des moyens d’action efficaces ».


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr