communiqué FNEC-FP-FO Mercredi 29 février 2012

Projet de réforme de l’évaluation des enseignants : Le ministère veut passer en force !

Comité Technique Ministériel du 8 mars

mercredi 29 février 2012


L’ordre du jour du Comité Technique Ministériel du 8 mars, communiqué aux organisations
syndicales le 28 février au soir -soit à l’extrême limite des délais réglementaires- prévoit
l’inscription des « projets de décret et d’arrêté sur l’appréciation de la valeur professionnelle des
enseignants » en vue d’une application dès la rentrée 2012.

Ce projet est celui-là même qui est rejeté par les personnels depuis des mois : entretien
professionnel mené par le seul chef d’établissement dans le secondaire, l’IEN dans le primaire,
sur la base d’un référentiel de compétences qui minore la transmission des connaissances,
attribution des propositions de réduction d’ancienneté à tous les personnels par les seuls chefs
d’établissement et IEN.

Il est clair que ce projet fournirait un moyen de pression considérable contre les personnels, dans
un contexte où les projets d’alourdissement et de dénaturation de leurs obligations de service,
d’individualisation des rémunérations, dans le cadre de l’autonomie des établissements, sont
confirmés.

Il est clair aussi que ce projet s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la RGPP et de ses dizaines
de milliers de suppressions de postes.

Les 15 décembre et 31 janvier, les enseignants du primaire comme du secondaire se sont mis en
grève dans l’unité pour exiger le retrait de ces mêmes projets.
Depuis les rassemblements, délégations, grèves se multiplient dans les départements et
académies, notamment lors de la tenue des Comités Techniques, pour exiger l’annulation des
suppressions de postes et le retrait des projets sur l’évaluation.

La FNEC FP-FO participera à la réunion des fédérations syndicales de l’Education Nationale qui se
tiendra le 5 mars au siège de la FSU pour discuter d’une réaction commune sur le projet
d’évaluation lors du CTM.

La FNEC FP-FO s’associera à toute proposition pour que les fédérations réaffirment en commun
l’exigence de retrait des projets sur l’évaluation et que tous les représentants des fédérations
votent unanimement contre le projet s’il est maintenu à l’ordre du jour du CTM.

Un tel vote impliquerait alors une nouvelle convocation de celui-ci après la fin des vacances,
lorsque tous les personnels seront rentrés.
Sur ces bases, la FNEC FP-FO examinera toutes les propositions de mobilisation dans l’unité, y
compris dès le 8 mars. La FNEC FP-FO appelle les personnels à se tenir prêts.

La FNEC FP-FO appelle d’ores et déjà toutes ses structures à tous les niveaux à organiser des
assemblées générales dans les établissements secondaires et de secteurs dans le primaire, à
prendre l’initiative de réunions intersyndicales dans les départements pour réaffirmer l’exigence
commune de retrait des projets sur l’évaluation comme de l’annulation des suppressions de
postes et à rassembler les personnels sur ces exigences.

La FNEC FP-FO appelle à multiplier les motions d’école et d’établissement adressées au ministre :

Non au coup de force ! Retrait des projets sur l’évaluation !

Montreuil, le 29 février

PDF - 88.6 ko

Documents joints


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr