SNFOLC

PRAG, PRCE, PLP, PT et PTA ENSAM, professeurs des écoles - SNFOLC, 29-09-2011

29 septembre 2011

jeudi 29 septembre 2011

PRAG, PRCE, PLP, PT et PTA ENSAM, professeurs des écoles,
PEPS en poste à l’Université :

MAINTIEN DES STATUTS ET DES DROITS ET GARANTIES QUI LEUR SONT ATTACHES, SATISFACTION DES REVENDICATIONS !


Avec tous les agents des établissements d’enseignement supérieur, rester fonctionnaire d’Etat !

Depuis le 5 mars 2010, le ministère de l’enseignement supérieur a réuni des « groupes de travail » avec les organisations syndicales sur la situation des enseignants du second degré affectés dans l’enseignement supérieur, pour aboutir à des mesures concrètes dès la rentrée 2010… puis 2011.
Les deux premiers groupes de travail ont établi un tour d’horizon des problèmes à traiter : modalités d’affectation, mobilité, diversification des activités professionnelles et notamment l’ouverture aux activités de recherche, évaluation, suivi des carrières et de leurs débouchés, avec l’objectif d’arriver à des « mesures concrètes à la rentrée 2011 ».

Le SNPREES et le SNFOLC ont demandé des réponses précises et constaté que le ministère ne répondait pas, indiquant seulement « qu’un certain nombre de problèmes pouvaient être réglés dans le cadre de la GRH des établissements ».

Pour FO, il n’est pas question d’aménagements locaux tels que le prévoit la loi d’autonomie dite « LRU » rejetée par tous les personnels.

Toute gestion au niveau des établissements ne peut qu’aboutir à l’éclatement des statuts. Le statut de la fonction publique d’Etat, les statuts particuliers avec les droits et obligations qui leur sont attachés doivent rester nationaux ! FO demande le maintien des PRAG, PRCE, PLP, PT, PTA, ENSAM, professeurs des écoles, PEPS en poste à l’Université dans le cadre des décrets particuliers statutaires de chaque corps.

FORCE OUVRIERE LE REAFFIRME :

TOUTES NOS REVENDICATIONS SONT LEGITIMES !

LA « DETTE PUBLIQUE » N’EST PAS CELLE DES SALARIES !

FORCE OUVRIERE L’INDEPENDANCE,
FORCE OUVRIERE LA DIFFERENCE,

DU 13 AU 20 OCTOBRE, VOTEZ ET FAITES VOTER
FORCE OUVRIERE aux Comités Techniques, CAPN, CAPA !

Les revendications de Force Ouvrière

FO demande l’alignement sur la situation la plus favorable des collègues exerçant dans les lycées et les classes post-bac. Pour les collègues qui n’ont pas vocation, dans l’Education nationale, à exercer dans les classes post-bac, mais qui ont été sélectionnés pour exercer dans les établissements du Supérieur, des dispositions analogues doivent être prises.

Statut, temps de travail et indemnités :

Affectation, mutation :
-  créations de commissions d’affectation dont la composition soit réglementaire
-  prise en compte du rapprochement de conjoint pour les mutations (art 60, titre 1 du statut de la Fonction Publique d’Etat)
-  en cas de retour dans le second degré, prise en compte du fait d’avoir exercé dans le supérieur pour l’affectation, si les collègues le souhaitent, dans les classes post-bac

Service statutaire :

-  maintien de la définition statutaire du service comme service d’enseignement en présence d’étudiants dans la discipline de recrutement
-  alignement des obligations de service annuelles plus favorables, des collègues exerçant en classes préparatoires (288h, 9h par semaine sur 32 semaines)
-  maintien des équivalences 1h CM=1,5h TD, 1h TP=1h TD, y compris en heures complémentaires
-  les « autre tâches » ne font pas partie du service statutaire et ne peuvent être imposées
-  alignement du montant des heures complémentaires, primes et indemnités sur celui, plus favorable, des collègues exerçant dans l’EN (lycées, STS, CPGE)
-  paiement de toutes les heures complémentaires effectuées et respect des droits à congé
-  remboursement systématique des frais de déplacement, notamment dans le cas d’exercice sur plusieurs sites, visites d’étudiants en stage…

Carrière : droit à une carrière complète

Avec tous les fonctionnaires :
-  augmentation générale des salaires par l’augmentation du point d’indice
-  5% d’augmentation immédiate pour 201, rattrapage de la perte du pouvoir d’achat accumulée depuis 2000
-  revalorisation substantielle de tous les échelons
-  pas d’individualisation des primes

Droit à une carrière complète :

-  accès à la hors-classe des agrégés et certifiés sur des critères objectifs (ancienneté, diplômes…)
-  accès à la hors-classe pour tous les PRAG et PRCE au 11ème échelon avec 3 ans d’ancienneté pour les PRCE et 4 ans pour les PRAG ; tous les certifiés doivent partir à l’indice 783, les agrégés à l’indice 963
-  pour les PRAG hors-classe, alignement sur la grille indiciaire des professeurs de chaire supérieure de CPGE

Evaluation :

-  refus de l’évaluation par les « usagers »
-  maintien de la notation chiffrée

Recherche :

-  La diminution du service d’enseignement, qui est une possibilité, doit devenir un droit : allègement de 50% du service d’enseignement des enseignants doctorants, ou docteurs qui effectuent une recherche
-  Plan d’intégration des enseignants ayant obtenu leur qualification dans le corps des enseignants-chercheurs, par transformation des postes.

DU 13 au 20 OCTOBRE,
VOTEZ ET FAITES VOTER FORCE OUVRIERE
Aux Comités Techniques, CAPN, CAPA

PRAG


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr