Communiqué FNEC-FO-FP

Orientation, CIO, COP, où en sommes-nous ?

juin 2011

samedi 18 juin 2011


Les fermetures de CIO, les déménagements, les suppressions de postes (de conseillers d’orientation-psychologues, de personnels administratifs) touchent tous les départements.

Les cop travaillent sans aucune visibilité :
- sur ce qu’ils vont devoir faire
- sur leur statut, avec les répercussions sur les conditions de travail, les horaires et les congés

Tout cela, c’est le produit de la loi du 24 novembre 2009, du décret du 20 mars 1991 modifié au CTPM du 16 mars, du décret sur la labellisation.

Pour FO, les revendications sont claires :
- retour aux missions initiales des conseillers d’orientation-psychologues, (article 2 du décret du 20 mars 1991 avant modification)
- pas de « toit unique », pas de missions uniques, pas de polyvalence entre services, pas de fusion des emplois d’un service à un autre
- nous sommes conseillers d’orientation-psychologues, nous avons un statut de fonctionnaire d’Etat de l’Education Nationale, nous voulons le garder
- arrêt des fermetures de CIO, rétablissement des postes
- respect des missions des CIO (décret de 1971)
- c’est au Ministre de l’Education nationale d’assurer et garantir la pérennité des CIO avec leurs missions.

Ce sont ces revendications que la FNEC FP-FO ne cesse de défendre auprès du Ministre et de ses représentants (depuis 2009, FO a été reçue par le Ministre, par le chargé de mission Lugnier, par le DIO) pendant que UNSA-FSU et CFDT participaient à un groupe de travail ministériel sur les missions des COP.
Ce sont ces revendications que la FNEC FP-FO a proposé de reprendre dans les différentes intersyndicales afin de permettre l’intervention commune auprès du ministre.
C’est sur la base de ces revendications que FO, au CTPM du 16 mars, a voté contre la modification du décret du 20 mars 1991 (la CFDT a voté pour).
Ce sont ces revendications qui ont été reprises par le congrès confédéral Force Ouvrière de Montpellier en février 2011.

Parce que FO ne retrouve pas ces revendications dans une intersyndicale FSU-CGT-SUD qui souhaite exprimer la « complémentarité des acteurs de la formation, de l’orientation, de l’accompagnement et de l’insertion des jeunes » et « montrer leur convergence », que FO ne s’y associera pas.

Au contraire, la Confédération FO met en avant, dans chacun des secteurs concernés, les revendications propres à ce secteur (Pôle Emploi, AFPA…), ses services, ses personnels, revendiquant leur spécificité statutaire et les garanties contractuelles qui y sont liées.
Pour l’AFPA, FO condamne le transfert des psychologues du service orientation vers Pôle Emploi et dénonce le changement des statuts de l’association.
Au contraire, FO s’oppose à la constitutionnalisation de la rigueur.

La FNEC FP-FO est reçue une nouvelle fois dans les tous prochains jours par le DIO et par le conseiller en charge de l’orientation.

PDF - 99.4 ko
CIO_COP

P.-S.

509


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr