communiqué du SNFOLC

Opération Rectorat de Paris et Pôle Emploi « Embaucher » pour poursuivre les suppressions de postes !

31 mai 2011

vendredi 3 juin 2011


Car telle est la réalité des faits ! Pas moins de 500 personnes se sont pressées aux portes du CIO du 14ème où était organisée à l’initiative du rectorat de Paris en lien avec Pôle Emploi, une opération de recrutement de personnels précaires sur des missions d’enseignement et d’éducation pour faire face à la pénurie de professeurs et de CPE dans la capitale, où les remplacements des personnels ne sont plus assurés.

Pour FO, il ne s’agit rien de moins que d’installer dans 25 disciplines et pour les CPE, un « vivier » de précaires, corvéables à merci, appelés à tous moments, pour faire face, un jour, deux jours, une semaine, à la pénurie de professeurs qui ne sont plus recrutés statutairement !

Il est certain que la suppression de 100 000 personnels dans l’éducation nationale depuis 2007 pèse sur chaque rectorat qui ne peut plus faire face.
Il est tout aussi certain, que la baisse drastique et sans pareille du nombre de places aux concours (de 75% pour les concours du second degré depuis 2003), va au-delà du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
Il est donc certain que « le vivier » ainsi constitué de 500 titulaires de maîtrise, de DEA, de doctorants, constitue une aubaine pour « l’embauche » de nouveaux précaires en remplacement progressif des personnels titulaires et statutaires, fonctionnaires d’Etat.

Le ministre au courant de cette « offre d’emplois » inédite est consentant : au lendemain de cette initiative médiatisée, il annonce dans la presse qu’il va « embaucher » 17 000 personnels pour la rentrée prochaine … sous forme de « job-dating » ou sous la forme de recrutement statutaire en offrant des postes au concours ?

Pour FO, il est plus que temps que le ministre annonce le nombre de places aux concours 2012, ouvre à nouveau tous les concours, renonce à « d’autres événements de ce type » à la rentrée 2011 notamment avec les étudiants en master, comme le préconise le DRH du rectorat de Paris.

Le SNFOLC n’accepte pas que se constitue dans toutes les académies une « réserve » de recrutables potentiels pour des remplacements au pied levé sur des durées totalement aléatoires, en dehors de toute la réglementation statutaire existant dans l’Education nationale et la Fonction publique d’Etat pour combler les 16 000 suppressions d’emploi 2011 et les 16 000 prévues en 2012.

Pour FO, ces candidats, qui postulent légitimement à un poste de professeur, doivent pouvoir bénéficier d’un recrutement dans les cadres statutaires et réglementaires existants.
C’est pourquoi, FO demande l’ouverture immédiate des listes complémentaires d’admis aux concours 2011 de recrutement pour faire face aux besoins.

FO a saisi le ministre et s’exprimera en ce sens lors de sa toute prochaine rencontre.

PDF - 179.4 ko
recrutement profs pôle emploi

P.-S.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr