SNFOLC

Nouvelles « épreuves » de LV au bac 2013, un tract du SNFOLC Nos revendications face aux questions que se posent les collègues. Ces nouvelles « épreuves » de LV sont-elles rémunérées ?

7 juin 2012

vendredi 8 juin 2012


1- Ces nouvelles « épreuves » de LV sont-elles rémunérées ? NON

• Le BO n°43 du 24 novembre 2011 stipule « les enseignants organisent [les deux nouvelles épreuves orales] au cours du 2ème trimestre […] sur des supports, audio ou vidéo, qu’ils sélectionnent en fonction des équipements disponibles dans les lycées. »
• Ces deux nouvelles « épreuves » orales ne sont pas la transformation en CCF d’une épreuve du BAC terminale, nationale, anonyme. Il s’agit bien d’épreuves supplémentaires, s’ajoutant à l’épreuve écrite.
• Or, à ce jour, ni le Ministère, ni le Rectorat n’ont prévu une quelconque rémunération pour ces nouvelles « épreuves » du BAC 2013. Le Ministère demanderait-il aux enseignants de travailler plus… gratuitement ?
• Avec ces nouvelles « épreuves » le nombre de candidats passant à l’oral est multiplié par 4 (de 100 000 à 400 000). A ce jour, les enseignants n’ont aucune garantie que les heures supplémentaires qui seront effectuées pour faire passer les élèves à l’oral seront payées (HSA, ½ HSA, HSE, rétribution CCF…)

2- Avec ces nouvelles « épreuves »,notre statut est-il respecté ? renforcé ? NON

• Avec ces « épreuves » en Contrôle en Cours d’Année (CCA), l’emploi du temps, tel qu’il est consigné dans le VS en début d’année (15H/18H), sera à géométrie variable dès le 2ème trimestre. S’agirait-il d’un premier pas vers l’annualisation de nos services ?
• Les pressions exercées par les élèves, les parents, l’Administration, l’Inspection ne seront-elles pas accrues puisque les enseignants seraient les concepteurs responsables des sujets et les examinateurs de leurs propres élèves ?

3 -Ces nouvelles « épreuves » consolident-elles le baccalauréat ? NON

• Par définition, le Contrôle en Cours d’Année (CCA) ne correspond pas à une épreuve nationale, terminale, anonyme et identitique d’un lycée à un autre.
• La mise en place de ces « épreuves » orales en CCA dépend grandement des effectifs élèves par classe et des moyens dont disposent les établissements (personnels TICE, personnels surveillants, labo de langues, vidéo-projecteurs, ordinateurs…). Le projet ministériel viserait-il à instaurer un « bac maison » ?

4- Avec ces nouvelles « épreuves », nos conditions de travail vont-elles être améliorées ? NON

• Comme pour le CCF en BTS, l’organisation de ces « épreuves » entraînera un surtravail conséquent :
-  conception, sélection des sujets avant les épreuves
-  organisation des passations et des séances de rattrapage (élèves absents)
-  correction, harmonisation
Sans qu’il n’y ait une augmentation des heures d’enseignement en Terminales (2H), il faudrait préparer les élèves à la fois à l’épreuve écrite et aux deux épreuves orales ! Voudrait-on accroître le burn-out des enseignants ?

5 - Avec ces nouvelles « épreuves », les conditions d’apprentissage de nos élèves vont-elles s’améliorer ?

Aucune augmentation du volume horaire d’enseignement des LV (2H), deux épreuves orales en sus de l’épreuve écrite… la « réforme » des lycées ne transforme-t-elle pas l’apprentissage des LV en saupoudrage linguistique ?
Des barèmes par pallier (du type 0/6/10/16/20)… n’est-ce pas brader les épreuves de LV ?
Avec ces épreuves en CCA, différentes d’un établissement à un autre, qu’en est-il du droit des élèves aux même conditions d’examen ?

Force Ouvrière se félicite de l’annonce ministérielle promettant l’abrogation du décret sur l’évaluation ; annonce faisant suite aux grèves et manifestations des personnels avec leurs organisations syndicales.

Force Ouvrière demande au nouveau Ministre de l’Education :
➢ l’abandon de ces « nouvelles épreuves de LV Bac 2013 » inscrites dans la « réforme » des lycées, ordonnée par son prédécesseur
➢ l’ouverture de négociations sur nos revendications :

➢ maintien de toutes nos garanties statutaires
➢ maintien de toutes les épreuves nationales, anonymes et terminales du BAC
➢ pour toute épreuve orale en LV, création d’un calendrier national, d’une banque nationale de sujets
➢ abrogation du barème de notation par paliers (O/6/10/16/20)

Pour la défense de nos statuts,
adhérez à Force Ouvrière !

PDF - 141 ko
LV_BAC_revendications

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr