SNFOLC

Nous exigeons le retrait du projet Peillon - Classes préparatoires en grève - Communiqué SNFOLC du 9 décembre 2013 - Photos : Rennes et Paris.

9 décembre 2013

lundi 9 décembre 2013


Aujourd’hui 9 décembre, la quasi totalité des professeurs de classes
préparatoires aux grandes écoles est en grève.

Ils refusent la baisse de leur rémunération, conséquence de la volonté du
ministre d’en finir avec le décret du 25 mai 1950 et d’alourdir leurs
obligations de service.

Des dizaines d’assemblées générales se sont réunies, unanimes pour
refuser ce projet.

Unanimes pour considérer comme inacceptables les annonces du
2 décembre (prime de 3 000 euros pour effectifs forts et compléments de
service en heures d’interrogations pour les collègues en sous-service) qui
maintient les baisses de salaire et constituent une tentative de diviser les
collègues.

Unanimes pour refuser la mise en cause des classes préparatoires, guidée
par des préoccupations budgétaires, alors que ce système a fait ses
preuves, en matière d’excellence sans sélection par l’argent.

Unanimes pour, comme les 500 collègues de toute la France réunis en AG
au lycée P.G. de Gennes le 4 décembre, exiger le retrait du projet du
ministre, qui s’obstine en affirmant qu’il ne reculera pas.

Professeurs de collèges, lycées, prépas,
tous touchés, même combat !

M. Peillon veut bouleverser les obligations de service des professeurs
certifiés, PEPS, agrégés, chaires supérieures, comme celles des
professeurs de lycée professionnel. Il veut en finir avec les décrets du 25
mai 1950.

Les professeurs auraient trois types de missions : l’enseignement, celles
liées à l’activité d’enseignement, et celles qui sont complémentaires.
Toute une série de tâches hors enseignement deviendraient obligatoires :

  • − réunions de cycle, d’équipes, de niveau, illimitées en nombre ;
  • − suivi des périodes de formation en milieu professionnel ;
  • − partenariats (avec les entreprises, les associations, les
    collectivités…), contrats d’objectifs, décidés par des majorités
    comportant des représentants des associations de parents, des
    élèves, de collectivités.

Nous voulons tout simplement enseigner, améliorer nos conditions de
travail : le projet Peillon les aggrave !

Toutes les réductions de service prévues par les décrets de 50
disparaissent au profit d’indemnités modulables définies localement. Les
professeurs de BTS perdent la décharge de 1ère chaire. Les professeurs de
lycée qui n’ont pas 10 heures d’enseignement en 1ère et terminale perdent
la décharge de 1ère chaire. Les professeurs d’EPS perdent les heures de coordination…

Communiqué_du_SNFOLC 9_decembre_2013

MANIFESTATION CPGE RENNES

Manifestation CPGE Rennes 09-12-13

MANIFESTATION CPGE PARIS

















=====================================================

Retrait du projet Peillon : La manifestation intersyndicale du 5 décembre, 1er et 2ème degré Région Parisienne en images - Communiqué FNEC du 6 décembre.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr