SNFOLC

Mutations intra 2012 : où en sommes-nous ?

21 juin 2012

mardi 3 juillet 2012


Plusieurs académies ont transmis des éléments quant à la tenue des FPMA ; ces éléments concernent tout à la fois la cellule informatique qui prévient les candidats (mais Bordeaux a renoncé à ce dispositif), que le nombre de postes offerts à la mutation insuffisant.

Le blocage du mouvement découle des suppressions de postes, des postes préemptés pour les stagiaires, des postes spécifiques, des postes issus de la mise en place du mouvement ECLAIR. Les règles sont adaptés dans chaque académie.

Prenons quelques exemples :

  • - A Rouen, aux 116 suppressions de postes, s’ajoutent 114 postes fixes et 50 Blocs de Moyens Provisoires bloqués pour les stagiaires. A Rouen, toujours, 24 postes ECLAIR sont restés non pourvus. Le rectorat a décidé de les offrir au mouvement spécifique académique (SPEA) et a ainsi publié une circulaire en ce sens. Malgré cette possibilité 18 postes demeurent non pourvus.
  • - A Orléans-Tours, 13 postes seulement ont été remis au mouvement suite à l’annonce orale d’une décharge de 3 heures pour les stagiaires. Un tiers du mouvement se fait en mesure de carte scolaire pour 2012.
  • - A Créteil, aux 450 suppressions de postes, s’ajoutent les 800 supports bloqués pour les stagiaires. Les 3 heures de décharges ont conduit le rectorat à remettre 5 postes…au mouvement intra. Comme partout, des candidats avec un barème élevé ne pourront pas muter sur un établissement précis.
  • - A Paris, seuls 30 postes sur les 300 « berceaux » ont été remis au mouvement.
  • - A Montpellier, suppression de 114 postes occupés dans les collèges et les lycées de l’académie et autant de mesures de carte scolaire, 131 postes de certifiés et d’agrégés réservés au dispositif ECLAIR , 439 postes d’agrégés et de certifiés , en collège et/ou lycée, partagés entre des communes différentes.

C’est pourquoi, à juste titre nos camarades de Strasbourg écrivent : « Lors de la FPMA du 14 juin, tout le monde a pu constater le blocage du mouvement de mutation et ses conséquences pour les enseignants :
• Difficulté à obtenir une mutation, voire impossibilité dans certaines matières ;
• Affectations éloignées ne tenant pas compte de la situation familiale ;
• Postes à compléments de service sur deux, voire trois établissements dans certaines disciplines.

Cette situation est le résultat des suppressions de postes cumulées de ces dernières années, dont 14000 en 2012, dans le premier et le second degré.

Elle est aggravée, depuis deux ans, par l’affectation des stagiaires sur des postes bloqués avant le mouvement des titulaires, pour leur faire effectuer un stage à temps complet.

Elle ne peut être réellement améliorée que par le rétablissement des postes supprimés et le retour aux conditions antérieures de stage (stage de 6-8 heures avec affectation après les titulaires).

A cet égard le passage de la durée hebdomadaire du stage de 18 heures à 15 heures ne suffit, ni à améliorer significativement les conditions de stage, ni à contribuer à débloquer le mouvement du personnel. »

Les mouvement inter et intra ne sont pas de simples actes de gestion : ils révèlent les politiques successives de contre-réformes et de suppressions de postes.

Nous poursuivons pied à pied dans les FPMA, la défense de nos syndiqués sur chaque dossier et nous intervenons à tous les niveaux pour que les revendications soient portées : mesures de carte scolaires, service sur deux communes, STI affectés en dehors des règles (pour rappel, la circulaire sur la modification des disciplines n’est pas encore sortie), stagiaires sur des temps plein, nombre de postes insuffisant, affectation des TZR sur des zones de remplacement de plus en plus larges, etc.

Beaucoup de cartes syndicales sont à portée de main lors des affectations intra : la précision que nous donnons à nos syndiqués et futurs syndiqués, la défense du dossier sont donc des priorités.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr