FGF-FO

UIAFP - Ministère de la Fonction publique : les bricoleurs de l’austérité… ! Communiqué de presse du 18 avril 2013

18 avril 2013

lundi 22 avril 2013


Le 16 avril dernier, le ministère de la Fonction publique recevait les fédérations syndicales de fonctionnaires. La réunion avait pour objet la mise en place d’un accord de méthode sur les « parcours professionnels, carrières et rémunérations » dont le contenu était censé apporter des réponses afin d’améliorer le déroulement de carrière, la rémunération et plus généralement le pouvoir d’achat des fonctionnaires. On remarque d’emblée que les personnels non-titulaires et ouvriers d’Etat sont exclus de cette réflexion, ce qui n’est pas acceptable !

Force ouvrière a immédiatement contesté les orientations affichées dans ce document. En effet, celui-ci inscrit toutes éventuelles propositions au regard « d’un contexte budgétaire marqué par une priorité donnée au redressement des finances publiques, condition nécessaire au redémarrage de la croissance et au développement de l’emploi ». Autant dire qu’avec ce postulat, ce n’est pas demain que les fonctionnaires pourront constater une amélioration de leur carrière, de leur grille indiciaire, et de leur traitement.

Le pire c’est que l’administration est incapable de répondre à nos interrogations sur les principes conduisant à la refonte de la grille indiciaire !

Pour FO, la grille est unique, et doit s’aborder avec une vision d’ensemble des catégories (C, B et A). FO soutient son application prioritaire aux agents de catégorie C, catégorie la plus paupérisée de la Fonction publique.

Pour FO, le gouvernement fait un choix totalement incohérent !

Il propose de toiletter le pied de la grille de la catégorie C, simplement pour ne pas être obligé de la réadapter à chaque augmentation du SMIC, ce n’est pas ainsi que sera revalorisée la carrière de ces agents. FO ne veut pas revivre le NES B qui a vu les agents s’autofinancer quelques maigres points d’indice par un allongement inacceptable de la durée de carrière.

Pire, cet accord de méthode remet en cause l’organisation des catégories, évoque des qualifications au lieu de la certification, et continue dans la provocation en reprenant l’expression « cadres statutaires » de l’ancien ministre Renaud DUTREIL. Rappelons que cette orientation correspond à la mise en oeuvre d’une fonction publique de métiers, totalement opposée à la fonction publique de carrière statutaire.

On pourrait ajouter des exemples à foison dans cet accord de méthode comme la volonté de « donner une place accrue à une gestion qualitative et personnalisée », autant dire la fin des garanties collectives pour une individualisation à outrance.

Enfin, l’annonce d’un éventuel examen de mesures relatives à l’évolution de la valeur du point d’indice lors d’un rendez-vous à mi-parcours en 2013 annonce un nouveau gel du point pour l’année prochaine ce qui est totalement inacceptable !

FO a rappelé sa volonté de s’engager dans un véritable travail de refonte et revalorisation de la grille indiciaire unique, avec le maintien des catégories, la référence aux diplômes et une cohérence entre les catégories. De même nous avons rappelé notre attachement indéfectible à la défense du Statut général, des statuts particuliers et à la spécificité des trois versants de la Fonction publique, et notre revendication d’une augmentation immédiate de la valeur du point d’indice.

Le ministère s’est engagé à nous communiquer un nouvel accord de méthode.

Pour FO, une réforme ambitieuse nécessite des moyens et une volonté clairement affichée. Dans le cas contraire, le ministère tombera dans du rafistolage, du toilettage, à la botte d’une politique d’austérité donc il ne serait que le petit bricoleur….

Pour sa part, FO prendra ses responsabilités et mettra tout en oeuvre pour faire aboutir ses légitimes revendications en s’appuyant sur la mobilisation des personnels.

PARIS, le 18 avril 2013


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr