FNEC-FP-FO

Lettre d’Hubert Raguin, SG de la FNEC-FP FO au ministre sur la situation des stagiaires 2011 et des lauréats de concours 2012

14 juin 2012

vendredi 15 juin 2012

1 - Lettre d’Hubert Raguin, SG de la FNEC-FP FO au ministre sur la situation des stagiaires 2011 et des lauréats de concours 2012

2 - Note aux instances à propos de la décision du Conseil d’Etat (cahier des charges sur l’évaluation des stagiaires)
Communiqué de la FNEC-FP FO du 12 juin 2012


Monsieur Vincent Peillon
Ministre de l’Education Nationale
110 rue de Grenelle
75007-Paris

Montreuil, le 14 juin 2012

Monsieur le Ministre,

Nous souhaitons attirer votre attention d’une part sur la situation des stagiaires 2011, d’autre
part sur celle des lauréats de concours 2012.

Nous sommes bien conscients que la situation de ces collègues est la conséquence de la
mastérisation mise en place par le précédent gouvernement. Elle appelle cependant des
dispositions d’urgence que nous vous demandons de prendre.

En ce qui concerne les stagiaires 2011 :
Comme vous le savez ils ont du affronter une année particulièrement difficile avec un temps de
service plein en présence d’élèves, avec dans la plupart des cas une absence totale de formation
ainsi que pour certains, l’absence de tuteurs.
C’est pourquoi nous vous demandons qu’il soit tenu compte du caractère exceptionnel de cette
situation et que toutes les consignes soient données afin qu’aucun stagiaire 2011 ne soit licencié
et qu’en cas de non validation de l’année de stage, le droit au redoublement soit
systématiquement offert. Nous vous demandons également de prendre les dispositions pour que
la non production des certificats CLES et C2i2e ne puisse être un obstacle à la titularisation.

En ce qui concerne les lauréats 2012 :
Nous avons bien noté que vous soumettrez au CTM du 20 juin un projet de décret qui reporte la
justification des certifications CLES et C2i2e à la date de la titularisation, soit au 1er septembre
2013, pour les lauréats des concours externes.
En ce qui concerne le C2i2e, il était auparavant acquis lors de la formation en IUFM. La formation
systématique en IUFM n’existant plus, l’inscription à la formation au C2i2e relève d’une démarche
individuelle auprès de l’université, toutes ne proposant pas cette formation.
Il en est de même pour le CLES dont la formation n’est pas intégrée aux maquettes de cursus
recherche. Par exemple les universités de Montpellier ou Rouen proposent en tout et pour tout 12
heures de formation au CLES…
De ce fait, nous vous demandons de supprimer le caractère obligatoire de la production de ces
certificats lors de la titularisation 2013.

Les stagiaires 2011, les lauréats 2012, les candidats qui sont en train de s’inscrire aux concours
2013 attendent un signe fort de votre part.
Vous le savez, le « vivier » de candidats de 2011 sur les concours 1er et 2d degrés a diminué de
50 000. Il en est de même pour 2012.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.

Hubert Raguin, secrétaire général.

PDF - 98.1 ko
HR-VPeillon-stagiaires

==================================================

Note aux instances à propos de la décision du Conseil d’Etat (cahier des charges sur l’évaluation des stagiaires) Communiqué de la FNEC-FP FO du 12 juin 2012

Le 28 novembre 2011, le Conseil d’Etat a annulé le cahier des charges sur l’évaluation des stagiaires au prétexte que le ministre de l’enseignement supérieur ne l’avait pas signé. FO avait déjà ( communiqué FNEC FP-FO, 6 décembre 2011) souligné que le Conseil d’Etat n’abrogeait pas les décrets 2009-913 à 918 qui introduisent dans chaque corps, certifiés, agrégés, PLP, CPE, PE, la masterisation.

En urgence, le député Grosperrin, a alors présenté, en procédure accélérée, une proposition de loi (communiqué FNEC FP-FO, 6 février 2012) pour supprimer tous les obstacles juridiques encore existants et envoyer sans aucune formation et cadrage national les stagiaires directement devant les élèves. Cette loi a été adoptée le 16 février 2012.
Elle a servi de base à la nouvelle écriture du cahier des charges qui a été repoussé par le CSE et le CNESER (communiqué FNEC FP-FO, 11 avril 2012).

Un nouvel arrêt du Conseil d’État du 1er juin 2012 fixe au 31 juillet 2012 la date d’effet de sa décision du 28 novembre 2011.
Le Conseil d’Etat valide, pour 2011-2012, le cahier des charges tel que défini actuellement.
Les stagiaires 2011 doivent donc notamment toujours justifier du CLES et C2i2e.

La solution technique trouvée par le gouvernement actuel sera de faire signer le texte en l’état par les 2 ministres (Education nationale et Enseignement supérieur) pour le valider puis ouvrir des discussions.
Si le ministre contresignait un cahier des charges conforme à l’arrêté du 12 mai 2010, comme annoncé par son cabinet (AEF du 8.06.2012), y compris de « façon provisoire », parce qu’il n’a pas « le temps de revenir sur l’ensemble du processus de formation d’ici au 31 juillet », il entérinerait la situation à laquelle se heurtent d’une part les stagiaires 2011 et d’autre part les lauréats 2012.

Les attentes et les revendications des stagiaires demeurent.
Dans l’immédiat, la FNEC FP-FO exige qu’aucun obstacle ne soit mis à la titularisation des stagiaires 2011, notamment qu’il ne puisse pas leur être opposé l’obtention des certifications (CLES et C2i2e). Elle s’adresse au Ministre dans ce sens.

La masterisation et son cahier des charges a permis, dans le primaire, que s’effectue une rentrée 2011 avec 8967 postes en moins, 1500 classes supprimées et moitié moins de places offertes au concours de professeurs des écoles. Il permettra une rentrée avec 6550 postes en moins en 2012 dans le second degré.
En 2010, la mastérisation a permis la suppression de 18 202 postes et l’économie de 707 millions d’euros (rapport de la Cour des Comptes-janvier 2012).

En ne gelant pas les 14 000 suppressions de postes décidées par le gouvernement précédent pour la rentrée 2012, le ministre Peillon se condamne à cautionner aussi les dispositions de son prédécesseur à propos de la mastérisation. Ce n’est pas la voie d’une réponse conforme aux attentes des stagiaires et des personnels.

Les revendications de FO restent inchangées : allègement de service à hauteur de ce qui existait avant la masterisation, abandon de l’exigence du CLES et C2i2e, aucun licenciement, droit au redoublement.

Montreuil, le 12 juin 2012

PDF - 84.9 ko
note évaluation stagiaires

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr