SNFOLC

Le “dernier mot aux parents” dans l’orientation en fin de troisième ? Communiqué du SNFOLC 7 novembre 2013

7 novembre 2013

vendredi 8 novembre 2013

Refondation de l’école, statut des enseignants
Jusqu’où iront-ils ?


Le “dernier mot aux parents” dans l’orientation en fin de troisième expérimenté dès cette année !
A quoi serviront les conseils de classe ?

Le ministère va présenter au prochain Conseil Supérieur de l’Education, convoqué pour le 14 novembre un projet de décret découlant de l’article 48 de la loi de refondation portant expérimentation d’une procédure d’orientation des élèves dérogatoire au code de l’Education.

Ce seraient les parents, et non plus le chef d’établissement qui auraient le dernier mot en matière d’orientation, quel que soit l’avis du conseil de classe et donc des professeurs. Les COP seraient chargés avec le chef d’établissement d’avaliser les choix des familles... indépendamment de l’intérêt de l’élève.

Selon nos informations 117 établissements seraient « volontaires » (c’est à dire désignés, avec l’accord théorique du chef d’établissement, et consultation du CA après la désignation). Tous ceux d’un même bassin devraient l’être. Ainsi il est prévu que les collègues d’ici quelques semaines, juste après la publication du décret apprendront qu’ils sont « volontaires ». On sait de plus que toutes les expérimentations ont vocation à être généralisées.
Ce sera encore un coup à l’égalité des droits devant l’orientation. De plus, chacun sait que le problème posé est celui des places disponibles, notamment en lycée professionnel. Cela se posera encore davantage avec la volonté effrénée du gouvernement d’augmenter de 50% le nombre d’apprentis en LP. Y aura-t-il des priorités ?

Cette disposition va de pair avec :

  •  le projet d’école du socle : le Livret de compétences est maintenu et un rapport de l’Inspection Générale envisage ouvertement la suppression des notes (il y a déjà des collèges sans note) et donc de l’évaluation disciplinaire. Dans ce même rapport est préconisé le rapprochement des statuts des professeurs du second degré et du second degré : adieu la monovalence et les 18 heures ?
  •  le conseil école-collège doit permettre les services croisés entre le premier et le second degré et l’extension de la réforme des rythmes scolaires au collège via les projets éducatifs territoriaux.
  •  le ministre a annoncé le 5 novembre la tenue d’ici une dizaine de jours de groupes de travail avec les organisations syndicales. La discussion selon le ministre, « portera sur tous les métiers de l’éducation, y compris, bien entendu, le statut des enseignants ». « Certaines décisions seront prises avant Noël, d’autres un peu plus tardivement afin qu’elles puissent accompagner les réformes qui accompagneront la réforme des programmes : la réforme de l’éducation prioritaire – je donnerai mes orientations après les débats, au mois de janvier – et celle du collège ». Tout le monde sait ce qu’il y a derrière : moins d’heures disciplinaires, de moins en moins d’horaires nationaux au profit de la territorialisation pour le collège, et travailler encore plus (tout en étant payé de moins en moins) pour les collègues avec de moins en moins de garanties nationales !

Et en plus dès cette semaine, le ministre nous fait rattraper le 13 novembre une journée déjà travaillée, la pré-rentrée du 2 septembre !

Le ministre persiste et signe alors que la réforme des rythmes scolaires fait eau de toute part dans le premier degré. A l’appel de la FNECFP FO, de la FSPS-FO (territoriaux), de la FNAS-FO (action sociale), de la CGT Educ’action, de la FSP-CGT (territoriaux), de SUD, de la FAEN il y aura grève nationale pour la suspension immédiate de la réforme et l’abrogation du décret sur les rythmes. Dans de nombreux départements le SNUIPP-FSU appelle aussi à la grève.

Comme dans le premier degré pour la réforme des rythmes il est temps de dire STOP !

PDF - 30.8 ko
dernier_mot_aux_pare nts7_nov_2013

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr