SNFOLC

Le SNFOLC aux côtés des collègues de CPGE - 28 novembre 2013

28 novembre 2013

vendredi 29 novembre 2013


Courrier envoyé au ministre de soutien à la demande urgente d’audience le 2 décembre du SNFOLC Paris

Jacques Paris
Secrétaire général du SNFOLC

A
Monsieur le Ministre de l’Education nationale
Monsieur le Ministre,

Comme vous le savez une émotion considérable se manifeste dans nombre d’établissements suite à vos propositions sur le métier d’enseignant, tout particulièrement chez les professeurs de classes préparatoires.

Des délégations des lycées Carnot, Henri IV, Condorcet, Molière, H. Boucher, et d’autres encore de ces établissements ont décidé de se rendre au ministère ce 2 décembre après-midi.

Nous appuyons leur demande d’audience au ministère avec leurs organisations syndicales de façon à ce qu’ils puissent exposer leurs revendications et obtenir des réponses.

Je vous informe également que notre syndicat de Paris a déposé un préavis de grève le 2 décembre 2013 qui couvre les personnels enseignants du secondaire.

Veuillez recevoir, monsieur le Ministre, l’expression, de ma haute considération.

==================================================

LETTRE AUX ASSOCIATIONS

Montreuil le 25 novembre 2013

Cher(e) collègues, cher(e) camarades,

Nous avons pris connaissance de la pétition unitaire classes préparatoires aux grandes écoles qui est mise en ligne.

Nous vous demandons de compter notre organisation syndicale, le SNFOLC (Syndicat National Force Ouvrière des Lycées et Collèges) parmi les organisations signataires de cette pétition.

Comme vous nous sommes « en profond désaccord devant le nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) tel qu’il résulte des propositions du ministère » et nous demandons que « la proposition d’une pondération unique et inadaptée (1,5) soit retirée ».

Le mode actuel de calcul des obligations de service des professeurs de CPGE, tel qu’il figure aujourd’hui dans le décret du 25 mai 1950, obéit à des raisons précises, liées à la charge de travail et à l’investissement nécessaires pour dispenser aux étudiants une formation de haut niveau en vue de les préparer aux concours d’entrée aux grandes écoles.

Nous sommes bien évidemment prêts, si vos le souhaitez, à tout échange de vue sur le projet ministériel dans son ensemble, puisqu’il procède à une réécriture complète des missions et obligations de service des enseignants du second degré.

Nous sommes également prêts à discuter des moyens d’action propres à faire reculer le ministère.

Veuillez agréer, madame, monsieur, l’expression de mes salutations syndicales les meilleures.

Jacques Paris
Secrétaire Général du SNFOLC

lettre SNFOLC_assoc_25_nov_ 2013

================================================

Signez la pétition unitaire intersyndicale en cliquant sur http://www.petitions24.net/petition...

petition_CPGE_nov_2013

Signez la pétition unitaire intersyndicale en cliquant sur http://www.petitions24.net/petition...


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr