Communiqué SNFOLC - séries STI2D

Le Journal officiel du 25 février 2011 publie l’arrêté fixant le programme pour le cycle terminal de la série STI2D

3 mars 2011

jeudi 3 mars 2011


COMMUNIQUE SUR LES NOUVEAUX PROGRAMMES DES SERIES STI2D

Le Journal officiel du 25 février 2011 publie l’arrêté fixant le programme pour le cycle terminal de
la série STI2D des enseignements transversaux et spécifiques des spécialités.

Ces programmes sont publiés malgré, les avis négatifs des CSE et CIC et le refus des personnels exprimé à de
nombreuses reprises avec les syndicats : prises de positions, délégations, rassemblements….
A quelques mois de la rentrée, la formation sur ces programmes vient à peine de commencer, les laboratoires
n’existent pas. Les enseignants n’ont aucune garantie sur leurs postes, leur avenir professionnel.

La réalité d’une réforme présentée comme un tremplin pour redynamiser ces séries, c’est la lettre du recteur de
Nantes aux chefs d’établissements qui précise le scénario de la liquidation des postes avec 3 choix :
- l’enseignant s’engage vers un autre enseignement (technologie, mathématiques, LP…)
- l’enseignant se reconvertit vers une autre fonction (ou autre ministère)
- Si personne n’est volontaire pour partir, c’est le chef d’établissement et le rectorat qui tranchent en « fonction
de la motivation et de l’engagement…. ».

Alors que dans les programmes publiés, les enseignements transversaux demandent notamment à l’enseignant de
« Justifier le choix d’une solution selon des contraintes d’ergonomie et d’effets sur la santé de l’homme et du
vivant », le choix aveugle du ministre de la réforme STI2D est injustifiable, il saccage la série technologique avec
pour victimes, les personnels.

Les programmes sont ingérables :
- la moitié de l’enseignement transversal se rapporte au « développement durable, à la compétitivité, la
communication … ». Les enseignants ne peuvent s’y retrouver, ce n’est pas leur formation.
- Les personnels n’acceptent pas que les spécialités disparaissent vers un seul CAPET de techno-STI2D, où le
professeur doit faire toutes les spécialités et même les SVT en collège...et s’il n’est pas motivé, on le dégage.
- L’enseignement de spécialité pose de « réaliser un prototype, une maquette, une étude relativement à une
solution technique envisagée ». Cela est fait actuellement sur la base d’un travail en groupe de travaux pratiques
ou d’atelier. Dans les nouvelles grilles STI2D, il n’y plus de seuil de dédoublement : au professeur de se
débrouiller.

C’est donc une situation impossible : une réforme sans avenir pour la filière, sans aucune garantie sur les postes,
les spécialités, sur les matériels.

Le SNFOLC appuie totalement la proposition de sa fédération, la FNECFP FO, « à toutes les
fédérations de l’Education nationale d’agir pour l’annulation de toutes les fermetures de postes. Si c’est
la grève qui est nécessaire pour faire reculer le ministre, il faut la décider ! »
Le SNFOLC, signataire du communiqué national commun du 9 février avec SNES-FSU, SNEP-FSU,
SNUEP-FSU, CGT Educ’action, SNETAA-FO, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SUD Education pour
notamment l’abandon la réforme du lycée et des STI-STL et une remise à plat de l’ensemble du dossier.

Le SNFOLC est disponible pour l’action commune nationale pour faire aboutir les revendications.

Le SNFOLC appelle ses sections à convoquer dans tous les établissements secondaires des
assemblées générales du personnel pour adopter les revendications locales et nationales et prendre
les décisions nécessaires, y compris lorsque les conditions sont réunies, la grève.
Il apporte son soutien à toutes les démarches, délégations, rassemblements et manifestations,
démarches devant les IA et rectorats pour obtenir le maintien des postes et des heures, des classes,
et sections menacés de suppression (la FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève couvrant toutes
les situations). Il intervient pour que toutes les délégations soient reçues par les autorités.

P.-S.

Communiqué en PDF

PDF - 24.2 ko
communiqué nouveau programme STI2D

Documents joints


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr