FNEC FP

GEL DU POINT D’INDICE, BAISSE DES SALAIRES, ÇA SUFFIT ! C’est baisser les pensions de demain. Tous en grève le 15 mai

7 mai 2014

vendredi 9 mai 2014


Tract FNEC-FP-FO :

GEL DU POINT D’INDICE, BAISSE DES SALAIRES, ÇA SUFFIT !

Tous en grève le 15 mai

Le pacte d’austérité c’est 50 milliards d’économies sur le dos des salariés et 30 milliards de
cadeaux aux patrons qui se traduiraient par :

- Rattrapage des 8 % perdus depuis 2010
et 50 poins d’indice supplémentaires
- Abandon du pacte de responsabilité.

  • - le blocage des salaires pour encore 3 années supplémentaires au moins, jusqu’en 2017.
  • - le gel et la baisse des allocations familiales,
  • - le gel et la baisse des pensions,
  • - la destruction des services publics et des statuts des personnels, c’est-à-dire dans l’Education
    Nationale, la poursuite de la réforme des rythmes scolaires à travers le décret Peillon-Hamon
    et l’instauration de l’annualisation et de la flexibilité pour tous les enseignants des 1er et
    second degrés avec la suppression des décrets de 1950.

Contre le pacte d’austérité, le 1er mai, les salariés se sont mobilisés pour revendiquer
l’augmentation des salaires : 8 % tout de suite pour rattraper l’inflation subie depuis 2010,
année du gel des salaires, et 50 points d’indice.

Dans ces conditions, la voix de la sagesse pour ce gouvernement serait de tenir enfin compte
de ce qui s’est déjà exprimé le 18 mars et confirmé dans les manifestations de salariés le
1er Mai et d’ouvrir des négociations sur les revendications.

Devant cette situation intolérable qui détruit les droits et missions du statut général de la
fonction publique, baisse les salaires et conduit à la paupérisation (moins 18 milliards dans la
fonction publique), la FNEC FP-FO appelle les personnels :

  • - à se réunir dans l’unité la plus grande dans les services, les établissements, les écoles pour
    établir le rapport de force pour la satisfaction des revendications : retrait du pacte de
    responsabilité, non au blocage perpétuel du point d’indice, 8% d’augmentation immédiate et
    50 points d’indice tout de suite, non au démantèlement de la sécurité sociale (moins 10
    milliards), non à la remise en cause des prestations familiales (moins 11 milliards) !
  • - à décider la grève le 15 mai,
  • - à convoquer des assemblées générales les 15 et 16 pour décider la suite, y compris la
    reconduction.

La FNEC FP-FO dépose un préavis de grève à compter du 14 mai 20 heures.

PDF - 159.5 ko
15_mai-gel_du_point_d’indice ca_suffit communique fnec

==============================================
Tract FGF-FO :

Geler le point d’indice aujourd’hui….
C’est baisser les pensions de demain

La frénésie d’économies budgétaires sur le dos des fonctionnaires ne s’arrête pas aux seuls traitements.

En gelant le point d’indice de 2010 jusqu’en 2017 (soit 7 années), le gouvernement fait d’une pierre deux
coups :

  • - Il agit immédiatement sur la masse salariale des agents publics
  • - Il baisse sur le long terme les futures pensions.

Exemple : entre 2006 et 2013 : 7 années - l’inflation cumulée a été de 13,2 %*

Si le point avait été gelé sur cette période de 7 ans, un agent parti en retraite avec l’indice majoré 515 en
2013 perdrait 228 euros par mois de pouvoir d’achat par rapport à un collègue parti avec le même indice
en 2006.

Sur 25 années d’espérance de vie en retraite cela représenterait 68 400 euros** . Une perte définitive non
compensée malgré les futures revalorisations annuelles des retraites basées sur l’inflation constatée.

Dans le secteur privé les 25 meilleures années sont revalorisées au moment de la liquidation. C’est-à-dire
recalculées en tenant compte de la hausse des prix. Stopper ce mécanisme provoquerait une levée de
bouclier.

C’est pourtant ce que fait le gouvernement pour les fonctionnaires en gelant leur traitement.
La France aux ordres de la Commission Européenne, baisse les retraites des fonctionnaires.
La FGF-FO dénonce cette spoliation des futurs retraités de la Fonction publique !

Gel du point : Au voleur ! Tous en grève le 15 maii 2014 avec FORCE OUVRIERE

PDF - 251.7 ko
2014-05-06 TRACT_GEL_DU_POINT ET_PENSIONS

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr