Communiqué SNFOLC et SNPRESS-FO

FO demande l’abandon du projet de décret sur les missions des personnels de laboratoire : maintien des missions

Communiqué du 10 octobre 2011

mardi 11 octobre 2011


La présentation par le ministère aux organisations syndicales, mardi 4 octobre, de la circulaire portant sur les
nouvelles missions des personnels de laboratoire des EPLE, après leur intégration dans les corps des ITRF, a -
hélas ! - confirmé les craintes de Force Ouvrière.

Latifa GADIR, au nom de SNFOLC et du SNPREES FO, a rappelé la détermination de notre organisation à ne renoncer
à aucune garantie statutaire acquise.

La substitution du terme « activités expérimentales », vaste et bien vague, à celui de « travaux pratiques »
laisse ouverte évidemment la possibilité de dérives dans les tâches demandées à l’avenir aux personnels de
laboratoire.

Force Ouvrière a revendiqué, en particulier, la suppression de l’article 50-1-II du projet de circulaire (« Les
adjoints techniques de 2ème classe et de 1ère classe sont chargés des tâches d’exécution et de service
intérieur »
). FO considère que les personnels n’ont à assurer ni le ménage, ni d’autres tâches ne relevant pas
de leur qualification.

La disposition qui réduit le droit à mutation aux aléas d’une démarche individuelle dans le cadre d’une
bourse aux emplois, constitue un recul considérable. Tous les critères objectifs (ancienneté, situation
familiale, etc.) disparaîtraient : il n’y aurait plus de barème. FO demande la suppression de tout le chapitre
sur la « mobilité ».

Pour ce qui est de la sécurité, à laquelle FO est particulièrement attachée, l’administration profite du
transfert pour se dégager complètement de ses responsabilités.

Les promesses entendues depuis des mois sur l’amélioration du régime indemnitaire livrent en réalité les
collègues à un système de primes dépendant entièrement de l’appréciation de la manière individuelle de
servir (le fameux « mérite » à la tête du client) et ne garantissant même pas de ne pas gagner moins.

Concernant les possibilités, pour les adjoints ou les techniciens, de promotion dans la catégorie A, il s’est
avéré qu’il n’y en a aucune en EPLE (lycées - collèges)

Polyvalence, insécurité, individualisation, mépris illustrent dans le texte proposé, l’absence de toutes réelles
garanties.

FO rappelle n’avoir jamais été demandeur de ce transfert générateur de déréglementation et de régressions.

Aujourd’hui les masques tombent. Plus que jamais, organisons-nous sur une base syndicale indépendante
pour nos revendications.

Avec FO, exigeons de surseoir à la mise en oeuvre du projet de circulaire et revendiquons l’ouverture des négociations.

VOTEZ FO !

PDF - 109.5 ko
Labos-Communiqué 10 octobre 11


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr