SNFOLC

Examens : FO demande le rétablissement des conditions de correction « normales », un tract du SNFOLC destiné aux collègues examinateurs

7 juin 2012

vendredi 8 juin 2012


Examens : FO demande le rétablissement des conditions de correction « normales »

Un nombre de copies par correcteur en augmentation, des délais de correction réduits, des délais de correction différents entre les langues vivantes pour la même épreuve, des calendriers de corrections où les corrections des épreuves écrites chevauchent ceux des épreuves orales, des correcteurs assignés à corriger les copies sur place pendant plusieurs jours dans un centre de correction alors qu’ils pouvaient le faire à domicile auparavant, des correcteurs convoqués pour de multiples examens avec beaucoup de copies et de candidats quand dans le même établissement d’autres collègues ne sont pas convoqués ou ont moins de copies pour la même épreuve, des surveillances au-delà des obligations de service… la liste des dégradations est longue.

Dans le même temps, le décret de 1956 sur la rémunération des corrections des examens et concours est abrogé. Il a été remplacé par le décret du 5 mars 2010 applicable au 1er septembre 2011. Des arrêtés ont fixé de nouveaux taux (voir au verso).

Les arrêtés concernant les épreuves de BTS ne sont pas encore publiés alors que les épreuves ont commencé.
Interrogée par FO, la DAF (direction des affaires financières du ministère) vient de nous répondre que l’arrêté concernant l’indemnisation des jurys de BTS paraîtra courant juin.
Conséquence de ce nouveau dispositif : les rectorats ont indiqué aux personnels concernés que les codes à utiliser pour pouvoir percevoir leurs indemnités grâce à Imagin’ ne peuvent être communiqués.

Interrogée par FO, la DAF a répondu « que la codification permettant in fine les rémunérations est en cours de diffusion dans les systèmes d’information et devrait être disponible pour la paye de juillet au plus tard. »

L’indemnisation des frais de déplacement n’a pas augmenté depuis le 3 juillet 2006. On ne peut pas en dire autant du prix des carburants.

 Le syndicat est intervenu en urgence au ministère sur les conditions d’organisation des corrections et demande à être reçu pour défendre les dossiers qui lui sont confiés.
La session 2012 du BAC et des épreuves de BTS est caractérisée par une nouvelle augmentation de la charge de travail et une nouvelle dégradation des conditions de correction. L’indemnisation des corrections de copies et des épreuves orales n’augmente pas en proportion.

Pour le SNFOLC, cela participe de la remise en cause des épreuves ponctuelles et anonymes qui garantissent la valeur nationale du diplôme délivré aux élèves.

Le SNFOLC demande :
 pour corriger les copies, le rétablissement des délais antérieurs à la « reconquête du mois de juin »
 une juste répartition des travaux de correction et de jury,
 la rémunération à 100 % des épreuves orales facultatives ou ponctuelles d’EPS (et non pas à 75 %)
 le paiement rapide des opérations de jury, de corrections, d’examen, des frais de déplacement occasionnés
 l’augmentation de l’indemnisation des épreuves orales et des corrections de copies.

Faites appel au syndicat.
Confiez votre dossier au SN-FO-LC

Suite dans le PDF ci-joint

PDF - 418.9 ko
Tract examens SNFOLC

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr