SNFOLC

Elections aux Conseils d’Administration : Forte progression de Force Ouvrière - SNFOLC, 17 octobre 2013

17 octobre 2013

vendredi 18 octobre 2013


Les élections des représentants des personnels aux conseils d’administration ont été organisées dans les établissements avant la fin de la 7ème semaine suivant la rentrée scolaire.

Le SNFOLC a présenté cette année un plus grand nombre de listes, avec le concours du SNETAA-FO dans les collèges comportant une SEGPA et dans les lycées polyvalents.

Les premiers résultats font apparaître une forte progression de Force Ouvrière qui par exemple a obtenu dans l’académie de Nice deux sièges au LGT Bonaparte à Toulon, trois sièges au LGT Rouvière dans la même ville, quatre sièges au collège Wallon à La Seyne sur Mer.

Dans l’académie de Poitiers, 42,7% (contre 34,7% l’an dernier) des suffrages exprimés par les collègues du lycée Aliénor d’Aquitaine se sont portés sur les candidats présentés par Force Ouvrière, qui passe de deux à trois élus.

Au lycée Jean Rostand de Strasbourg, Force Ouvrière a rassemblé 32,2% des voix exprimées soit une progression de 3%.

A la Réunion, FO conserve la première place au lycée de La Possession et arrive en tête pour la première fois avec trois élus (au lieu de deux l’an passé) au lycée Leconte de Lisle.

Dans cette période marquée par des attaques sans précédents contre les statuts des enseignants, contre leur pouvoir d’achat et contre leur droit à la retraite, à l’heure où l’Ecole de la République est sommée de se transformer en école des territoires, les collègues ont souhaité marquer leur confiance à Force Ouvrière pour combattre ces menaces.

A travers leur bulletin de vote, ils ont fait le choix de l’indépendance syndicale, du refus de la cogestion et de la résignation.

Ces résultats sont d’une grande importance au moment où le ministre entend adapter les obligations réglementaires de service à la refondation de l’Ecole, où l’UNSA et le SGEN veulent ouvertement en finir avec les décret du 25 mai 1950 et où les responsables du SNES envisagent leur réécriture sous prétexte de nouveaux droits dans l’éducation prioritaire.

Comme l’a déclaré Jean-Claude Mailly lors du rassemblement du 15 octobre « résister est indispensable, socialement, économiquement et démocratiquement ».

Force Ouvrière a une place à occuper, une place à prendre. C’est ce qu’indique également la participation aux réunions d’information syndicale organisées par FO dans les établissements. C’est ce qu’indiquent enfin les prises de position commune adoptées sur la question des retraite.

Nous invitons les instances à prendre toutes les dispositions pour renforcer la présence et l’implantation de Force Ouvrière dans les établissements.

Une progression importante est à portée de main.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr