Décembre 2010

Nous voulons vivre ! Alors nous résistons et revendiquons

Editorial : Spécial Labo n°5

jeudi 30 décembre 2010


Nous voulons vivre !
Alors nous résistons et revendiquons

Le 2 décembre le snfolc a tenu (malgré la neige) une réunion nationale de militants personnels de laboratoire. L’expérience, plus que concluante, sera désormais régulièrement renouvelée.

Au centre des débats : l’existence de la catégorie des personnels de labos !
Qualification non reconnue, bulletin de paie le plus bas de tous dans les établissements secondaires, tâches supplémentaires non rémunérées, perspectives de carrière bouchées, droit à la médecine de prévention et règles d’hygiène et de sécurité souvent non respectés (malgré des avancées dans un certain nombre d’endroits obtenues suite à nos interventions) ...
C’est une immense insatisfaction qu’éprouvent aujourd’hui tous les personnels de labos.

Avec la politique d’austérité (le gouvernment veut trouver 100 milliards sur le dos des salariés en 3 ans) dont les armes sont les « réformes » (retraites, mais aussi RGPP -révision générale des politiques publiques-), nos postes, le statut de la fonction publique et le statut particulier des personnels de labos devraient disparaître. C’est ce que nous ne voulons pas.

La réforme des lycées, générale comme technologique ne conclue-t-elle pas que les travaux pratiques ne sont plus véritablement nécessaires ?
Alors l’issue est-elle dans l’intégration aux ITRF, sans autre forme de procès, avec mobilité plus ou moins forcée, au rythme des suppressions de postes ?
Il n’y a pas pour Force Ouvrière d’autre voie que la résistance et le combat fondé sur l’indépendance syndicale. C’est à dire : défendre nos intérêts, nos aspirations, nos revendications, nos garanties, et non accompagner les réformes du gouvernement.

Nous sommes convaincus que cette méthode est la bonne. Les millions de salariés qui se sont mobilisés sur les retraites en témoignent : c’est bien le retrait de la contre-réforme qu’ils voulaient, c’est la revendication que portait Force Ouvrière, et que les responsables des autres confédérations, CGT et CFDT en tête n’ont pas voulu reprendre, laissant ainsi les mains libres au gouvernement pour promulguer la loi...

Nul doute que ce conflit marquera les esprits. Nous ne sommes pas battus et notre syndicat n’est pas abattu !

Nous proposons et proposerons aux personnels labos d’dopter notre cahier de revendications dans les semaines et mois qui viennent pour le faire valoir auprès du ministre : garanties sur les postes, revalorisation du régime indemnitaire, déroulement de carrière, plan d’intégration en catégorie B...
Participez aux réunions organisées par Forece Ouvrière, demandez-nous d’en organiser : nous le ferons !

Jacques Paris
Secrétaire Général


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr