Dédoublements philo : communiqué SNFOLC et communiqué commun - 6 novembre 2014

6 novembre 2014

samedi 8 novembre 2014


Philo : dédoublements dans les séries technologiques : une avancée qui doit être généralisée à toutes les disciplines

Grâce à leur mobilisation (pétitions, rassemblement au ministère en juin 2014, délégations.)
et l’unité réalisées avec leurs syndicats et leurs associations de spécialistes, les collègues de
philosophie viennent d’obtenir que la ministre adresse « en décembre prochain une lettre
aux recteurs leur demandant de promouvoir les dédoublements en philosophie en voie
technologique dès la prochaine rentrée.. »
(cf communiqué commun)

Le SNFOLC rappelle que les dédoublements et des milliers d’heures d’enseignements dans
toutes les disciplines ont été supprimés dans le cadre de l’application de la réforme des
lycées, initiée par le ministre Chatel et poursuivie par tous ses successeurs.

Le SNFOLC considère que la lettre aux recteurs est un premier pas vers le rétablissement des
horaires nationaux de philosophie pour les séries technologiques qui étaient garantis par un
arrêté ministériel de 1993. Cet arrêté a été abrogé avec la mise en place de la réforme des
lycées de Luc Chatel. La future lettre au recteur s’oppose de fait à l’arbitraire de l’autonomie
des établissements, source d’inégalité pour les élèves. Elle constitue également un premier
pas vers le rétablissement de l’horaire national de 4h en Terminale S.

Le SNFOLC considère que cette première avancée en philosophie peut et doit être
généralisée à toutes les disciplines.
Toutefois, une totale reconquête du caractère national des programmes et des horaires de
chaque discipline ne saurait être définitivement garantie sans l’abrogation du décret Peillon-
Hamon, qui laisse, dès la rentrée 2015, les mains libres au CA pour imposer aux enseignants
de nouvelles obligations de service définies localement .

Le SNFOLC se prononce :
- pour le rétablissement de toutes les heures supprimées et de tous les
dédoublements dans toutes les disciplines ;
— pour des programmes nationaux et des horaires d’enseignement nationaux,
— contre l’autonomie des établissements ;
— pour l’abrogation du décret Peillon ;
— pour l’abrogation de la réforme des lycées.

16 décembre : rassemblement national à Paris organisé par Force Ouvrière pour le retrait du pacte de responsabilité et nos revendications Etape pour préparer la grève interprofessionnelle et une manifestation nationale
dédoublement_philo snfolc_6_nov_2014

Enseigner la philosophie en séries technologiques : pour une garantie
réglementaire nationale du dédoublement d’une heure dans toutes les séries
technologiques !

Nos 8 organisations syndicales et associatives ont été reçues le 3 novembre par le directeur adjoint
de cabinet du MEN et sa collaboratrice.

Conformément à l’engagement du 2 juillet dernier, le ministère nous a communiqué un premier
bilan de la réforme du lycée en philosophie, confirmant nos inquiétudes. Pour l’année scolaire 2013-
2014, les dédoublements ont été assurés dans à peine la moitié des classes de séries technologiques
(avec de fortes disparités entre les académies ainsi qu’entre les « petits » et les « gros » lycées, allant
de 11 à 66% de classes dédoublées…).

Notre délégation a de nouveau fait valoir ses arguments : risque d’une dégradation de la situation
dans le contexte démographique des années à venir, constat d’arbitraire dans l’attribution locale des
heures dédoublées, détérioration notoire des conditions de travail et d’apprentissage dans les séries
technologiques et surtout, mise en péril de l’avenir même de cet enseignement, et avec lui, de l’idéal
républicain d’une école accordant au plus grand nombre les moyens de bénéficier d’une authentique
initiation à la philosophie.

Sensible à ces arguments, ainsi qu’à la mobilisation de l’ensemble de la profession en juin dernier, la
ministre s’est engagée à envoyer en décembre prochain une lettre aux recteurs leur demandant de
promouvoir les dédoublements en philosophie en voie technologique dès la prochaine rentrée (texte
que nous ne manquerons pas de diffuser au moment où nos conseils d’administration prépareront la
rentrée 2015).
Dans un second temps - une fois achevée l’évaluation de la réforme Chatel annoncée pour janvier
2015 - le ministère tranchera sur la pertinence de revenir à une grille horaire nationale garantissant
les dédoublements en lieu et place de l’autonomie actuelle, livrée selon nous à l’arbitraire des
décisions locales.

Notre délégation a donc salué ce premier geste, réclamé pour la rentrée 2014 et désormais acquis
pour celle de 2015. La mobilisation de la profession et la détermination de notre front intersyndical
et associatif peuvent donc porter à leur actif, cette première avancée. Mais nous ne saurions nous
satisfaire d’une simple consigne ministérielle, ni d’un calendrier reportant à 2017 tout espoir d’être
entendus. Nous appelons donc les collègues à interpeller à ce sujet leur chef d’établissement, pour
s’assurer une fois la consigne ministérielle publiée, que la répartition de leur dotation horaire (DHG)
en tiendra compte. Mais surtout, nous appelons la profession à maintenir et à amplifier la
mobilisation de juin dernier pour que le dédoublement systématique d’une heure en philosophie dans
les classes de séries technologiques soit définitivement garanti, dès la rentrée 2015.

philo_communique_commun

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr