communiqué SNFOLC

Contre le sabotage ministériel, FO défend le bac en tant qu’examen national -25-06-2011

juin 2011

samedi 25 juin 2011


On voudrait se débarrasser du BAC, examen ponctuel, anonyme, premier grade universitaire qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

La « reconquête du mois de juin » réduit le temps de correction des copies, impose simultanément la surveillance d’épreuves, les épreuves orales, les commissions d’appel.

Hier des milliers de copies de philosophie ne pouvaient trouver de correcteurs malgré la réquisition de tous les personnels disponibles, aujourd’hui, la décision du ministre de ne pas prendre en compte un exercice dans l’épreuve de mathématiques du BAC S suite à des fuites par internet confirment que le ministre laisse s’installer la confusion et la désorganisation.

Le SNFOLC s’interroge. A qui profite ce désordre ?

Emailler le BAC d’incidents pour démontrer l’infaisabilité de son déroulement dans les conditions réglementaires ne serait-il pas prétexte pour le Ministre pour engager un nouveau chantier : la mise en place du contrôle continu des épreuves ?

FO condamne le dogme RGPP du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui conduit à remettre en cause le déroulement et la correction sereine des examens. Les professeurs, les parents et les élèves sont attachés au BAC. Personne n’en demande la dissolution dans le contrôle continu.

FO invite les collègues dans les jurys à prendre position pour le maintien du BAC diplôme national, anonyme et ponctuel, pour dénoncer les conditions insupportables de déroulement du BAC 2011 résultant directement des suppressions de postes.

FO s’adresse au ministre et exige qu’il apporte immédiatement la garantie du rétablissement des conditions de déroulement des épreuves du BAC et de son maintien plein et entier comme épreuve ponctuelle, anonyme et nationale.
Aucun élève, aucun enseignant ne doit faire les frais de la RGPP.

Montreuil le 23 juin 2011

PDF - 87.4 ko
BAC_RGPP

P.-S.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr