SNFOLC

Contractuels, AED, AP : Rentrée 2013, « non à la saignée » SNFOLC 6 juin 2013

6 juin

vendredi 7 juin 2013

Rentrée 2013 : « non à la saignée »
réemploi de tous les contractuels, de tous les AED,
de tous les Assistants pédagogiques !
aucune suppression de poste


Montreuil, le 6 juin 2013

Une rentrée Peillon placée sous le signe de l’austérité renforcée, véritable machine à précariser et à supprimer les postes :

Après l’académie d’Amiens, où le recteur a pris la décision en avril dernier de remercier 220 Assistants pédagogiques à la rentrée prochaine au nom de la « trajectoire des finances publiques » (grève massive dans plusieurs établissements, puis rassemblement intersyndical le 15 mai dernier, qui a permis d’obtenir un premier recul avec le maintien de 46 postes), Orléans-Tours est confronté à la même mesure : un communiqué intersyndical a été adopté contre la suppression de 88 postes d’AED. A Créteil, ce sont 44 équivalents temps plein qui sont supprimés des collèges du département : le SNFOLC organise le 13 juin une réunion pour collecter les revendications des établissements sur cette question ; sur cette base, une délégation au rectorat portera l’exigence de maintien des moyens et des postes.

Dans l’académie de Montpellier, le Recteur vient de faire savoir qu’il a prévu de supprimer 100 postes d’Assistants d’éducation, toutes missions confondues, à la prochaine rentrée, soit 4, 94% des 2024 emplois de l’année en cours. Le SNFOLC alerte les personnels, demande au recteur de renoncer à ces projets et appelle les AED et les personnels à se rassembler au rectorat le 12 juin.

La rentrée Peillon, c’est aussi l’affectation de 21 350 nouveaux contractuels – les admissibles de la session 2014 avancée – qui, au-delà de l’étranglement considérable qu’elle va exercer sur le mouvement, va chasser de très nombreux contractuels enseignants actuellement en activité sur des blocs de moyens provisoires ou sur des postes restés vacants. C’est aussi, sur 3 ans (jusqu’à 2015), le recrutement de 18 000 EAP (Emplois d’Avenir Professeurs), étudiants boursiers en 2ème, 3ème année de licence ou en 1ère année de master dans les établissements du 1er et du second degré : exit, les Assistants pédagogiques ! Avec Peillon, une nouvelle précarité affectée à des besoins pérennes chasse la précédente !

Dans un tel contexte, plus que jamais ne restez pas isolés : pour le suivi de votre affectation en septembre prochain, pour la défense de vos dossiers individuels, contactez la section départementale ou académique du SNFOLC.

-* • Réemploi de tous les personnels contractuels ;

  • • Pour un véritable plan de titularisation des personnels contractuels dans l’Education nationale ;
  • • Pour l’augmentation générale des salaires.

Le SNFOLC s’est adressé au ministre de l’Education Nationale pour que ces revendications soient satisfaites.

PDF - 67.2 ko
AED_communiqué

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr