SNFOLC Rouen

Conseillers d’Orientation Psychologues : La labellisation, c’est le contraire du statut et des missions -

26 mars 2012

vendredi 30 mars 2012


Chers collègues,

Vous recevez ce alors que le CTA se tient (lundi 26 mars). A l’ordre du jour, un point d’étape CIO est prévu. Les représentants de la FNEC FP FO ne manqueront pas d’intervenir, auprès du nouveau recteur, et de vous faire un compte rendu sur ce point.

Vous trouverez en page 2, la déclaration lue par le représentant Force Ouvrière au (Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) le jeudi 22 mars 2012.

Pour information, la CFDT, la FSU et FO, ont chacun lu leur déclaration. La CGT, la CGC, le CFTC et l’UNSA se sont associés aux autres déclarations n’en ayant pas à lire.
La représentante du CESER (Conseil Economique Social Environnemental de Haute Normandie) a aussi fait une déclaration en faisant référence au rapport de cet organisme sur le sujet.
A la suite le président du CCREFP a annoncé qu’il ajournait la discussion à une autre date. Les dossiers devant être vus prochainement sont suspendus aussi.

Depuis le début, FO n’a eu cesse de rappeler, d’inviter d’autres organisations syndicales à exiger le retrait de la labellisation.

La FNEC FP FO est fière de constater aujourd’hui qu’une revendication commune et une orientation de défense des personnels émanent des différentes organisations syndicales en Haute Normandie.

Plus que jamais :

• Maintien des structures actuelles,
• Maintien des emplois,
• Maintien des statuts des fonctionnaires d’Etat que nous sommes !

Lors du dernier congrès confédéral (Montpellier – février 2011), une résolution a été adoptée.
C’est de ce fait, le mandat qu’à toujours adopté la fédération FNEC FP Force Ouvrière.

Résolution sociale :

Le Congrès rappelle que les jeunes scolarisés bénéficient d’un service public d’orientation scolaire gratuit et accessible à tous qui dépend de l’Education nationale. Avec la loi du 24 novembre 2009 et la volonté de créer un lieu unique baptisé « pôle-orientation-métiers » accueillant tous les publics, jeunes et demandeurs d’emploi, le Congrès constate que c’est, à terme, la disparition d’un service public de l’orientation spécifique aux scolaires qui est programmé. Par conséquent, le Congrès estime que chaque famille, chaque jeune scolarisé doit avoir accès à une information gratuite et personnalisée sur les études et les métiers. Il exige le maintien du service public d’orientation de l’Education Nationale et de ces 560 CIO (Centres d’Information et d’Orientation), aucun ne devant fermer ni être transféré aux collectivités territoriales. Il revendique pour ce faire une augmentation du nombre des conseillers d’orientation psychologues, fonctionnaires d’Etat, qui y travaillent.

Tewfik AMRAOUI, pour la FNEC FP FO.
Rouen, le 26 mars 2012.

PDF - 142.1 ko
communiqué CTA

Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Haute Normandie Réunion du 22 mars 2012.

Déclaration CGT FORCE OUVRIERE

La CCREFP doit émettre un avis sur la labellisation d’organismes dans le cadre de la mise en place d’un Service Public de l’Orientation.

A la lecture du dossier beaucoup de questions se posent et n’obtiennent pas de réponses.

Pour la CGT-FORCE OUVRIERE, s’il est important de mettre un place un réseau pour améliorer l’information et l’orientation des citoyens, particulièrement ceux en grandes difficultés, il ne peut se faire sans garantie pour les professionnels de l’orientation.

En effet la convention régionale de partenariat SPO :
dans son préambule :
 indique qu’il faut créer une cohésion entre les structures,
 rappelle que le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP) a souligné l’intérêt de coopérations entre les structures chargées de l’accueil........
dans le paragraphe Objectifs du SPO :
 indique que les partenaires utilisent la complémentarité des compétences de chacun....

Par contre dans le paragraphe « Organisation et fonctionnement du SPO au niveau régional » il est écrit :
Il prévoit avec les comités territoriaux les modalités de mutualisation et de partage des ressources........

Il y a entre les deux premiers paragraphes cités et le troisième une différence importante dans l’écriture voire même une contradiction. La « complémentarité » et la « coopération » sont des choses très différentes de la « mutualisation ». Pour la CGT-FORCE OUVRIERE les deux premiers termes vont dans le sens d’un travail commun de structures différentes, alors que le troisième terme indique une fusion des structures avec son corollaire de suppression d’emplois. Il est donc important d’avoir des précisions sur la volonté réelle des signataires dans la mise en place du SPO.

La CGT-FORCE OUVRIERE ne peut accepter un Service Public d’Orientation qui privatiserait les structures, détériorait les conditions de travail, supprimerait des emplois. Dans ces conditions cela dégraderait l’accueil des personnes concernées au lieu de l’améliorer.

Nous demandons donc aux signataires de garantir :
 Le maintien des structures actuelles
 le maintien des emplois,
 le maintien des différents statuts ou conventions des personnels concernés

Sans réponse positive à ces trois questions, nous émettrons un avis négatif pour ce point de l’ordre du jour.

PDF - 122.5 ko
Déclaration CCREFP

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr