SNFOLC

Concours réservé : communiqué SNFOLC du 14 septembre 2013

14 septembre 2013

jeudi 19 septembre 2013


Le SNFOLC a une nouvelle fois rencontré la DGRH concernant les multiples problèmes rencontrés dans le cadre du concours réservé.

La délégation a communiqué au ministère l’intervention de la Fédération Générale des Fonctionnaires FO en direction de la ministre de la fonction publique, demandant l’adaptation de la loi Sauvadet aux spécificités de l’Education nationale, en raison de « la multiplicité des contrats, des vacations illégales, des contrats courts, rompus » et parce que « sur les 30 000 personnels précaires recensés au MEN, seuls 10 000 agents contractuels ont réellement la possibilité de passer le concours. »

Le ministère a reconnu l’existence des difficultés pointées par FO – que ce soit en direction de la ministre de la Fonction Publique ou lors des interventions antérieures auprès de la DGRH - et les a même soulignées : « Un temps de travail incomplet n’est pas de la responsabilité de l’agent ».

Le ministère poursuit le réexamen des dossiers que le SNFOLC lui a à nouveau soumis car les personnels admis au concours ne doivent être victimes d’aucune restriction (calcul de l’éligibilité, réduction des listes principales après admission, non exploitation des listes complémentaires, etc.).

Le SNFOLC a demandé des engagements pour que les 9000 contractuels encore éligibles et candidats potentiels au concours réservé puissent y parvenir dans les conditions les plus favorables. Le ministère s’est engagé :

  • • à réunir les services rectoraux afin que les mêmes règles d’éligibilité prévalent sur l’ensemble du territoire national ;
  • • à ce que le contrôle de la recevabilité des candidatures soit effectué avant le 5 décembre.

Le SNFOLC a demandé que l’ensemble des candidats puissent bénéficier d’un temps de formation - pour lesquels rien n’est prévu au niveau ministériel, ni dans la plupart des plans académiques de formation (PAF)- car le ministre entend concentrer ses efforts budgétaires sur les nouveaux concours préparés dans le cadre des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) mises en place depuis cette rentrée.
FO renouvellera cette demande dans le cadre du prochain Comité Technique Ministériel.

Le SNFOLC, enfin, a attiré l’attention du ministère sur les difficultés rencontrées par les candidats dans la constitution de leurs dossiers RAEP :

  • • manque d’information dans les rectorats ;
  • • manque de lisibilité quant aux pièces à fournir – ou à ne surtout pas fournir (toute pièce extérieure au dossier est invalidante, donc à proscrire impérativement)

Le SNFOLC invite l’ensemble des personnels contractuels à prendre contact avec ses sections départementales avant, pendant et après la période d’inscription du 1er au 22 octobre, afin de se prémunir contre toute erreur.

Montreuil, le 14 septembre 2013

<art38>

PDF - 32.7 ko
Communique_septembre concours_reserve.

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr