FNEC-FP-FO

Concours enseignants 2014. Un cadre commun de compétences autour du socle

6 février 2013

vendredi 8 février 2013

Concours enseignants 2014

Un cadre commun de compétences autour du socle


Le ministère a organisé une réunion d’information le 23 janvier 2013 sur la nouvelle maquette « générique » des concours à partir de 2014.
La rénovation des maquettes de concours de recrutement passe par la mise en place de Masters métiers de « l’enseignement, de l’éducation et de la formation », et la création des ESPE. Ce cadre est le cadre du projet de loi Peillon condamné par FO lors du vote au CSE du 14 décembre.

Professeurs des écoles, certifiés, PLP, CPE, feront tous le même « métier » interchangeable, teinté d’une vague spécialisation, de la maternelle à la terminale. Quant à l’agrégation, le ministère s’est refusé, en réponse aux interpellations de la FNEC FP-FO, à confirmer son maintien en l’état au-delà de 2013-14.

La feuille de route de la réforme signée par la CPU (conférence des présidents d’université), la ministre de l’enseignement supérieur, le ministre de l’Education nationale, le 24 janvier, confirme l’objectif : « l’émergence d’une culture commune aux étudiants se destinant à l’enseignement ». Dans ce cadre, la recherche dans la discipline faite jusqu’ici au sein du Master, très présente notamment dans la formation des futurs certifiés et agrégés, disparaîtrait.

Les étudiants auraient à justifier de l’acquisition de six « compétences » sans rapport avec les connaissances disciplinaires, ceci tout au long des deux années de Master.

La maquette « générique » proposée met en place des concours avec 2 épreuves écrites d’admissibilité et 2 épreuves orales d’admission. Les épreuves d’admission doivent valider la pré-professionnalisation des admissibles. La pré-professionnalisation représenterait environ 2/3 des coefficients.

Dans la maquette « générique », le concours, même placé en fin de M1, maintient le cadre de la mastérisation et confirme le remplacement des concours disciplinaires par des concours de compétences axées sur le socle.
La place extrêmement marginale du disciplinaire est lourde de sens, il s’agit bien de caler ces nouveaux concours sur les « référentiels de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation. » présentés au CSE le 7 février.

La FNEC FP-FO demande à rencontrer le ministre : il doit garantir le maintien de l’agrégation, les concours disciplinaires, l’existence de chaque corps des personnels enseignants et d’éducation et leurs statuts particuliers. Il doit garantir que les concours demeurent disciplinaires.

Montreuil, le 6 février 2013.

PDF - 99.1 ko
FNEC_concours_2014

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr