Communiqué COP

7 décembre 2010

mardi 7 décembre 2010


Les revendications des personnels sont incontournables et la liste est longue !

  • aucune fermeture des CIO
  • abandon de la labellisation des CIO
  • maintien et respect du statut et des missions

Toutes les craintes exprimées par FO se confirment : le CNPTLV (conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie) se réunit ce 8 décembre 2010. Il examinera un projet de décret relatif à la labellisation des lieux uniques et un arrêté définissant un « cahier des charges » que les organismes labellisés s’engageront à respecter.

Pour FO, le cahier des charges fixant « les lieux uniques » confond aussi bien du point de vue de l’accueil que du point de vue de l’entretien d’orientation et du suivi, demandeurs d’emploi et public scolaire en formation initiale. Les « personnes » - terme utilisé par l’arrêté- chargées de l’accueil sont définies par une « fiche de postes » unique quel que soit le public. Il en est de même pour les « personnes » chargées de la documentation, pour les « personnes » chargées du diagnostic et de l’entretien…

En outre, « l’obligation pour les conseillers d’orientation–psychologues et les directeurs de CIO d’effectuer l’accueil de tout public dans les pôles orientation métiers risque de se traduire par l’obligation d’une implication plus importante dans l’accompagnement des adultes au détriment du suivi des jeunes en formation initiale ». C’est le conseiller tout au long de la vie professionnelle qui se met en place : accueil du jeune, du demandeur d’emploi, des salariés en fin de droit…dans ce cadre, le COP n’a plus de raison d’exister pour assurer les missions qui sont les siennes notamment auprès des jeunes scolaires.

Ainsi, les missions et statut des COP, se réduiraient à recevoir, dans le lieu unique, des « usagers », vite renvoyés en fonction « du degré d’autonomie des personnes » vers le service dématérialisé.
En ce qui concerne les obligations de service et le temps de travail des COP, ce serait un véritable basculement : l’arrêté prévoit des « heures d’ouverture adaptées aux besoins des usagers dans la zone concernée » qui « comportent une part significative hors plages habituelles de travail salarié ou scolaire  ». Ouvert jusqu’à 22 heures ou plus, le dimanche, pour le conseil tout public en zone commerciale ou pendant les soldes et les fêtes ? La fin des congés scolaires pour les COP ?

Pour FO, c’est un basculement qui est proposé pour accélérer, accompagner et amplifier la fermeture de dizaines de CIO. L’arrêté le dit : « l’usager n’a pas besoin de plus de deux points de contact pour obtenir un conseil personnalisé aboutissant à des choix d’options ou un plan d’action », et à ceux qui en douteraient encore, l’arrêté précise qu’il est mis fin au maillage des CIO, service public défini par le décret de 71 : « la distance ou le temps de déplacement entre le lieu d’accueil tout public et celui délivrant un conseil personnalisé est réduit ». C’est bien des COP dans un lieu unique pour tous les publics et la disparition des 560 CIO.

Une seule exigence : maintien de tous les CIO, maintien du statut des COP, non à la labellisation des CIO. Le ministre doit maintenant répondre. C’est le sens de la demande formulée par les organisations syndicales nationales SNES, SNFOLC, SUD, CGT, UNSA, SGEN qui se réuniront à nouveau le 16 décembre 2010.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr