Communiqué du SNFOLC

Circulaire de rentrée 2011

mai 2011

lundi 16 mai 2011

Une circulaire pour instaurer l’arbitraire dans les établissements

25 mesures de contractualisation et d’autonomie des établissements

25 mesures d’expérimentations dans tous les établissements sur le modèle du dispositif « CLAIR »

25 mesures pour écraser les droits statutaires et mettre au pas les enseignants

25 mesures contre le droit républicain à l’instruction publique.

 FO en exige le retrait immédiat.


Extraits de la circulaire parue au BO du jeudi 5 mai 2011

Allongement progressif de la durée de l’année scolaire

1. Collèges : des stages de remise à niveau des élèves de CM2 à la fin du mois d’août dans le collège d’accueil, préparation de « l’école du socle »

2. Lycée : stages de remise à niveau pendant les vacances et hors temps scolaire pendant l’année

3. Stage d’accueil pour les stagiaires , de préférence d’une durée de cinq jours, avant la rentrée.

Les réformes à marche forcée

4. Poursuite de la réforme du lycée générale, technologique et professionnelle « priorité majeure de la rentrée 2011 »

5. La mis en péril des lycées technologiques : l’implantation des STI2D « y compris dans les lycées qui n’accueillent pas aujourd’hui de séries technologiques. »

Dissolution de l’instruction et des prérogatives de l’enseignant

6. EIST (un enseignant pour SVT, physique et technologie) dans les ECLAIR

7. l’ECJS assuré par les professeurs de philosophie en seconde

8. poursuivre le développement des ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire)

9. le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) doit se concrétiser dans les enseignements disciplinaires et dans des temps spécifiques d’information sur les métiers

10. Livrets de compétences pour « permettre un réel contrôle continu » des élèves » et expérimentation d’une évaluation nationale en classe de 5ème en 2011-2012dans les établissements volontaires

11. Accompagnement personnalisé en 6e à la place de l’ATP

12. « le conseil pédagogique, conformément au décret du 27 janvier 2010, est le lieu qui permet au chef d’établissement de développer dans la concertation l’autonomie pédagogique de l’établissement. »

13. « Réduire les redoublements »

Promotion de l’alternance contre la formation initiale

14. « encourager toute forme de mixité des publics dans les formations professionnelles. », « développer des sections d’apprentissage dans les établissements doit contribuer à atteindre les objectifs gouvernementaux fixés en matière d’évolution de l’alternance. »

15. Dispositifs d’Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA) = un an, en centre de formation d’apprentis (CFA), en alternance et sous statut scolaire pour les élèves à partir de 15 ans

16. Des parcours master par alternance pour les étudiants

La contractualisation, autonomie, expérimentation contre la garantie de l’égal droit à l’instruction

17. « le contrat d’objectifs est un instrument de management et de pilotage de l’établissement » « afin de favoriser la dynamique de l’école du socle commun. »

18. Etablissements CLAIR : « Sur la base d’un diagnostic partagé, des contrats d’objectifs définissant les priorités et les principaux leviers d’action devront être signés dans les meilleurs délais »

19. Les internats d’excellence : « des laboratoires d’idées et d’actions qui peuvent, de ce fait, être des têtes de réseaux pour le dispositif Éclair. »

20. « Le projet d’établissement peut recourir aux marges de manœuvre offertes par les expérimentations prévues dans l’article 34 de la loi du 23 avril 2005. »

L’Espace numérique pour se former et se fliquer soi-même

21. Les formations davantage sur sites (établissement, bassin, réseau d’établissements, circonscription), à distance et en ligne

22. cahier de texte numérique généralisé à la rentrée

L’échec scolaire exploités contre les droits des élèves et des personnels

23. Les ERS (Etablissements de Réinsertion Scolaire) « proposent une scolarité aménagée pour des collégiens perturbateurs » pendant un an.

24. Renforcement des EMS ( équipes mobiles de sécurité)

25. Suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme persistant.

PDF - 174.4 ko
tract circulaire de rentrée

P.-S.

Documents joints


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr