SNFOLC

CPE Forfait cadre NON, 35 heures hebdomadaires OUI. 26 juin 2014

26 juin 2014

vendredi 27 juin 2014


Le ministère a convoqué un nouveau groupe de travail le 19 juin. Son intention était, à la demande de certaines organisations syndicales, d’obtenir un consensus en vue de la mise en place d’un « forfait horaire » pour les CPE. Il s’agissait ni plus ni moins pour le ministère d’entériner le dépassement des 35 heures en créant une pseudo compensation, la suppression de la 39ème semaine.

Pour FO qui ne cesse de revendiquer le maintien de la circulaire de 1982, exigeant que, pour le moins, les 35 heures hebdomadaires toutes tâches comprises soient réaffirmées, il est hors de question de valider le dépassement des 35 heures sous quelque forme que ce soit.

Il s’agit d’introduire un forfait-cadre, à l’instar de ce qui se fait dans le privé, où plus personne ne compte ses heures et est censée les récupérer…Notons que de plus, la 39ème semaine n’a actuellement aucun caractère obligatoire !

FO a proposé de reprendre textuellement la formulation de la circulaire du 28 octobre 1982 en actualisant la référence de l’horaire hebdomadaire à 35 heures :
« L’organisation du service des CPE s’inscrit dans le cadre de la durée maximum hebdomadaire de la fonction publique telle qu’elle a été récemment fixé c’est-à-dire 39 heures (proposition FO modifier par 35 heures) de travail par semaine. Cet horaire couvre l’ensemble des activités que le CPE est amené à exercer dans le cadre de sa mission ».

Le ministère maintient son objectif de modification de la circulaire de 1982 pour application à la rentrée en 2015, il s’agit de redéfinir les missions conformément au référentiel « compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation » (juillet 2013).
C’est dans ce cadre de missions communes qu’il aligne l’indemnité forfaitaire des CPE sur celle des enseignants : soit passer de 1104,12€ annuels bruts à 1119,92€ annuels bruts.
L’alignement de l’indemnité forfaitaire des CPE sur l’ISOE est une simple mesure de justice, revendiquée de longue date par FO.
Mais cela ne saurait donner lieu, pour FO à un allongement du temps de travail des CPE et de leurs missions, quelle qu’en soit la forme.

FO invite les CPE à exiger le retrait de ce projet et à établir leurs revendications :

-  respect des 35 heures hebdomadaires toutes tâches comprises
-  revalorisation des salaires : augmentation immédiate du point d’indice
-  arrêt des suppressions et redéploiement des postes d’AeD, création de postes !
-  arrêt des suppressions et redéploiements des postes de CPE, création des postes nécessaires !

PDF - 58.6 ko
CPE-communique_25_juin

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr