COP : résistance à la fermeture de CIO. Communiqué SNFOLC du 19-12-2013

vendredi 20 décembre 2013

Partout des fermetures de CIO sont programmées, dans le
Rhône, le Loir et Cher, les Hauts de Seine, les Côtes d’Armor,
le Morbihan…
Et partout, elles se heurtent à la mobilisation des personnels.
FO réaffirmel’attachement des
personnels à leur statut (décret du 20 mars 1991) et la nécessité que le ministère se
prononce immédiatement pour la pérennisation de tous les CIO. Il réaffirmera la nécessité
de l’existence d’un corps de COP et d’un corps de psychologues scolaires, contre toute
fusion.


Les conseils généraux poursuivent leur politique de refus de financement des CIO
départementaux.

Pourquoi le Ministère de l’Education nationale ne compense-t-il pas les financements et
opte depuis désormais plusieurs années consécutives pour la fermeture de dizaines de CIO ?
Ce n’est pas une fatalité. Les personnels n’acceptent pas. Chaque fois, ils se mobilisent
pour exiger la pérennité de leur CIO.

Récemment, le 4 décembre, à Lyon, les personnels ont fait grève contre les fermetures
programmées, ils se sont rassemblés devant le rectorat où se réunissait le CTA. FO-CGT-FSU
ont présenté un voeu commun contre les fermetures, la Rectrice a annoncé le maintien des
CIO de Vénissieux et Lyon-rive gauche et reporté au prochain CTA la question des autres
fermetures.

Dans le Loir et Cher, avec leurs syndicats FSU-CGT-FO-UNSA-SUD, les personnels ont
manifesté contre les menaces de fermeture des 3 CIO du département.
Encore une fois, ce que veulent les personnels, c’est la pérennité de tous les CIO, l’arrêt
des fermetures, la garantie que le ministère doit donner de compenser les financements, la
garantie que le ministère doit donner du maintien du statut des CIO dans l’Education
nationale, le maintien du statut et des missions des conseillers d’orientation-psychologues
(décret du 20 mars 1991).

Le ministre annonce des discussions dans le cadre des groupes de travail sur les métiers en
janvier concernant les conseillers d’orientation psychologues.
Le ministre s’est déjà heurté à la mobilisation des personnels enseignants refusant la remise
en cause des décrets de 1950 définissant leurs missions et obligations de service. Par la
grève les 9, 10 et 11 décembre, les professeurs de classes préparatoires ont imposé un
premier recul au ministre.

FO continuera à intervenir dans ces groupes de travail, pour toutes les catégories et chaque
catégorie, pour l’abandon du projet Peillon de réécriture des statuts des personnels, pour le
maintien des statuts particuliers définissant obligations de service et missions de chaque
catégorie et pour la négociation sur la base des revendications des personnels.

Pour les conseillers d’orientation psychologues, FO réaffirmera l’attachement des
personnels à leur statut (décret du 20 mars 1991) et la nécessité que le ministère se
prononce immédiatement pour la pérennisation de tous les CIO. Il réaffirmera la nécessité
de l’existence d’un corps de COP et d’un corps de psychologues scolaires, contre toute
fusion.

FO invite les personnels à se réunir pour réaffirmer leurs revendications.

FO est disponible pour l’action commune pour la défense des CIO et des personnels des CIO,
conseillers d’orientation-psychologues, directeurs de CIO et personnels administratifs.

COP_communique SNFOLC_19_dec_13

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr