SNFOLC

COP : le ministre convoque un nouveau groupe de travail le 13 mars - Communiqué SNFOLC + fiches du GT 14

12 mars 2014

dimanche 16 mars 2014

FO demande en préalable à toutes discussions que le ministère s’engage sur l’arrêt de toutes les fermetures de
CIO.


Dans la suite des « groupes de travail » des 30 janvier et 13 février, le ministère convoque une nouvelle réunion
jeudi 13 mars pour laquelle il a communiqué 3 fiches aux organisations syndicales :

  • ® la fiche n°1 est un exposé des motifs des lois sur la formation professionnelle et de la loi de
    refondation de l’école
  • ® la fiche n°2 « missions » est un détricotage du décret statutaire du 20 mars 1991 au profit d’un
    empilement d’actions qui deviendraient opposables au COP et au DCIO
  • ® la fiche n°3 « évolution de la carte des CIO » est un mode d’emploi de la fermeture des CIO

Les 3 fiches conjuguées organisent la fermeture progressive des CIO, la reconversion des DCIO (« peuvent exercer
d’autres missions dans le cadre du service de l’information et de l’orientation » fin de la fiche). Elles organisent
l’explosion des missions des COP censés intervenir au CIO, dans les EPLE, dans le SPRO, auprès des publics
scolaires, avec la PJJ, former les équipes éducatives à l’orientation et au conseil ainsi qu’à la connaissance des
diplômes, des parcours et de leurs débouchés, assurer la continuité avec les services de l’insertion professionnelle
et de l’emploi… La seule chose qui manque est de préciser l’horaire de travail…Encore que le ministère ait rappelé
dans tous les groupes de travail que l’horaire de référence, c’est les 1607 heures annuelles et le régime de congés
en vigueur dans la fonction publique…

Les 3 fiches confirment la double tutelle permanente des COP et DCIO : Education nationale et région. La fiche n°3
met en place une convention nationale de cadrage avec l’ARF (association des régions de France) : le CIO et ses
personnels pourront intervenir « dans toutes les structures intervenant auprès des adolescents (travail social,
insertion et emploi, santé mentale, PJJ etc… ainsi qu’avec les psychologues du premier degré ».
Comment faire
croire, dans ces conditions, que les COP appelés à travailler avec tous les ministères et les structures du privé,
resteront fonctionnaires d’Etat de l’Education nationale ?

Des COP polyvalents agissant dans toutes les directions.
Des CIO –ceux qui ne seraient pas fermés- qui n’auront plus de CIO que le nom…

Le ministère a beau affirmer qu’il ne touche pas au statut de fonctionnaire d’Etat, il vide la coquille, il la remplit
autrement !

Aucune réponse n’est apportée à la pérennité des CIO, alors que la rectrice de Rouen qui ferme 5 CIO à la rentrée
2014, 5 à la rentrée 2015 et procède à l’affectation en EPLE des COP de ces CIO au mépris du statut !

Ce n’est pas acceptable !

Force Ouvrière demande solennellement au ministre de retirer ces fiches de la discussion et d’ouvrir de véritables
négociations sur les bases que demandent les personnels :
-* -maintien de tous les CIO –Etat ou départementaux, arrêt de toutes les fermetures

  • -respect du cadre du décret du 7 juillet 1971 définissant les CIO
  • -respect du décret statutaire du 20 mars 1991
  • Le statut, ce sont nos droits.

Comme les CPE, comme les enseignants, les COP demandent l’arrêt du détricotage des statuts.

FO invite les COP, DCIO, personnels administratifs des CIO à se réunir, à s’adresser immédiatement au ministre :

  • -retrait des fiches de travail présentées par le ministre
  • -ouverture de véritables négociations

C’est la proposition que FO fait également aux organisations syndicales (FSU, CGT, SUD) qui ont refusé
d’approuver le projet de loi sur la formation professionnelle et le projet de loi de refondation de l’école.

Le 18 mars à l’appel de FO, CGT, FSU, Solidaires tous en grève contre le pacte d’austérité,

Pour défendre les salaires, exiger leur augmentation,

Pour que le projet Peillon contre nos statuts, ne voie pas le jour,

Pour défendre nos postes et les créations nécessaires,

Pour défendre la sécurité sociale, pour le maintien des cotisations patronales sur la branche famille.

Le SNFOLC appelle tous les personnels à se réunir dans tous les services pour décider et organiser la grève sur les
revendications

FICHES GT 14 :

PDF - 116.2 ko
Fiche_GT14_orientation_fiche1 entree_en_discussion
PDF - 117.2 ko
Fiche_GT14_orientation_fiche2 entree_en_ discussion
PDF - 124.3 ko
Fiche_GT14_orientation_fiche3 entrée en_discussion

Documents joints


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr