COP et RASED en danger

Communiqué SNFOLC et SNUDIFO

samedi 21 juin 2014

Un « corps unique » de psychologues de l’éducation ?
Pour mieux fermer RASED et CIO ?


PDF - 201.8 ko

Un « corps unique » de psychologues de l’éducation ? Pour mieux fermer RASED et CIO ?

Le 17 juin, un « groupe de travail » du ministère a présenté comme relevant du consensus, un projet de « Recrutement et formation des psychologues de l’éducation nationale ».

Le ministère propose un recrutement unique de « psychologues de l’éducation » dès la session 2016.

Il s’agirait de créer un recrutement avec deux « options » :
 « apprentissages premiers, apprentissages fondamentaux, consolidation »  « approfondissements des apprentissages et insertion professionnelle ».

Nous sommes à des milliers de kilomètres des spécificités des missions actuelles, constitutives des statuts :
 des psychologues scolaires intervenant dans les écoles, appartenant au corps de professeurs des écoles
 des conseillers d’orientation psychologues et Directeurs de CIO, personnels du second degré, intervenant dans les collèges, lycées et au sein des CIO.

On nous propose aujourd’hui un recrutement unique défini par des missions à options sans qu’aucune précision ne soit apportée sur le « corps unique » mentionné par le ministère. C’est l’inverse de toute la logique de la fonction publique de l’Etat dans laquelle les corps sont définis par leur statut particulier, le recrutement étant ensuite défini par ce statut particulier.

On voudrait mettre en place des agents (« psychologues de l’éducation nationale ») sans garanties statutaires dans l’école des territoires qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
C’est l’école des territoires.

Dans l’école « refondée » par les ministres Peillon et Hamon, dans l’école dite « du socle », dans l’école dite « inclusive », dans l’école des territoires, les spécificités de personnels de l’Education nationale, leurs statuts et garanties statutaires seraient rayés d’un trait de plume.

Cela éclaire d’un jour nouveau les suppressions massives des RASED dans le premier degré et la fermeture de dizaines et dizaines de CIO. Plus de services spécifiques, plus de missions spécifiques, plus de corps spécifiques, c’est demain des missions, des horaires, des congés, des affectations définies « territoire » par territoire, région par région... Que deviendraient les actuels psychologues scolaires, les conseillers d’orientation-psychologues et directeurs de CIO ?

FO ne fait pas partie de ce « consensus ».

 Le ministère doit cesser le massacre des statuts, la fermeture en masse des réseaux d’aide et des CIO.
 Au contraire, il doit entendre les revendications, rétablir les postes perdus, conforter l’exercice des
psychologues scolaires et COP, et revaloriser les salaires.
 Il doit abandonner son projet de « recrutement et formation des psychologues de l’Education
nationale » et de « rassembler dans un corps unique » ces personnels.

FO, avec CGT, SUD et CFTC, appelle à la grève des psychologues de la fonction publique, le 19 juin, avec notamment l’exigence du respect et du maintien de la spécificité de chaque statut particulier.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr