Confédération FO

CONFÉRENCE SOCIALE : FO REVENDIQUE pour les SALARIÉS

28 juin 2012

samedi 7 juillet 2012


Alors que doit se tenir une conférence sociale les 9 et 10 juillet, FO entend bien réaffirmer librement
les revendications en faveur de l’emploi, des salaires, du service public et de la protection sociale.

- SALAIRES contre AUSTERITE

Pour FO il y a plus qu’urgence en France, comme au niveau européen, à sortir de la spirale des politiques
de rigueur et d’austérité tant en matière de salaires, de service public (RGPP), de protection sociale
(déremboursements, recul de l’âge de la retraite …) que de conditions de travail.

- SALAIRES pour l’EMPLOI

Une politique de relance de l’activité économique, créatrice de vrais emplois, passe aussi par
l’augmentation des salaires et donc de la capacité de consommation. C’est pourquoi FO revendique :

  • • une revalorisation significative du SMIC (FO maintient la nécessité d’une augmentation rapide de 5%
  • afin d’aller progressivement vers un SMIC à 1340 € net soit 80% du salaire médian)
  • • une relance active des négociations des minima salariaux de branches
  • • une mise sous condition des allègements actuels de cotisations patronales à l’existence d’accords salariaux
  • • une revalorisation du point d’indice dans la Fonction Publique
  •  
    - EMPLOI

FO a lancé plusieurs revendications notamment pour l’emploi des jeunes (Allocation de solidarité
intergénérationnelle permettant un tutorat pour accompagner l’entrée dans l’emploi), pour le maintien
dans l’emploi en cas de difficulté avec un chômage partiel amélioré, pour un renforcement du contrôle des
motifs de licenciements et pour lutter contre la précarité et ce qu’on appelle les licenciements boursiers.
FO refuse toute flexibilité ou négociation de type compétitivité emploi qui n’ont d’autre objectif que de
faire porter sur les salariés, leurs salaires et temps de travail, les aléas des entreprises et des financiers.
FO revendique la mise en place d’une banque nationale publique coordonnant la stratégie industrielle
de l’Etat.

- PROTECTION SOCIALE

FO maintient ses revendications en matière de retraite et de retour effectif au droit à la retraite à 60 ans
avec réduction de la durée de cotisation et règlement du dossier pénibilité. Comme FO l’avait déjà affiché
et revendiqué au moment de la contre réforme de 2010, il y a urgence à mettre sur la table une véritable
réflexion sur le financement global de la protection sociale.

- SERVICES PUBLICS

La RGPP a, non seulement, détruit des emplois mais elle a fait disparaître des missions de service public.
Son pendant à l’hôpital (la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires) a, elle, fortement fragilisé l’hôpital public.
C’est pourquoi FO appelle à la fin de la RGPP et à une véritable évaluation de l’état du service public
parallèlement à un débat sur le rôle et les missions du service public républicain.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

DÉCLARATION DE LA COMMISSION ÉXÉCUTIVE CONFÉDÉRALE

Alors que va se tenir une Conférence sociale les 9 et 10 juillet 2012, la Commission exécutive
rappelle l’opposition de FORCE OUVRIERE à toute constitutionnalisation de la « démocratie
sociale » qui serait attentatoire à la liberté syndicale et à la liberté de négociation.

Face à une crise du système capitaliste qui s’enracine et s’aggrave, alors que se tient un
Sommet européen il est indispensable de remettre en cause les traités qui depuis une vingtaine
d’années ont ancré l’Europe dans le libéralisme économique au mépris du progrès et des droits
sociaux.

La Commission exécutive confirme, en particulier, la ferme opposition de FORCE OUVRIERE
au MES (Mécanisme européen de stabilité) et au TSCG (Traité de stabilité de coopération et
de gouvernance).

Au plan national, déterminée à lutter contre le chômage et la précarité, la Commission exécutive réaffirme les revendications prioritaires de FORCE OUVRIERE :

  • • Augmentation du pouvoir d’achat des salaires, retraites, pensions, allocations et minima sociaux ; De ce point de vue, l’augmentation récente du Smic est très loin de répondre
  • aux revendications (5% étaient demandés par FO pour parvenir progressivement à un Smic à hauteur de 80% du salaire médian) ;
  • • Préservation et défense du service public républicain nécessitant dans l’immédiat l’arrêt de la RGPP ;
  • • Préservation des systèmes et régimes de protection sociale collective avec reconquête des droits, notamment en matière de retraite et opposition à toute réforme dite systémique ;
  • • Rétablissement de mécanismes de cessation anticipée d’activité :
  • • Mise en place d’une réelle stratégie industrielle de la part de l’Etat, tant par la mise sur pied rapide de la Banque Nationale pour l’Industrie que pour l’utilisation active des participations
    de l’Etat.

Dans cette logique la Commission exécutive confirme la détermination de FORCE OUVRIERE
à combattre toute politique d’austérité, socialement, économiquement et démocratiquement
suicidaire.

Adoptée à l’unanimité Paris, le 28 juin 2012

PDF - 139.4 ko
Conference_sociale

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr