communiqué SNFOLC

COLLEGES, COMME SI CELA NE SUFFISAIT PAS ! Maintenant une évaluation en 5eme, des stages au mois d’août…

2 mai 2011

samedi 7 mai 2011

Le ministère a convoqué les organisations syndicales le lundi 2 mai à propos de la circulaire de
rentrée 2011 qui doit bientôt paraître. Le SNFOLC a été reçu par M. Thurion, adjoint du directeur
général de la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire).


Celle-ci programme de nouvelles dégradations des conditions de travail en collège. Renforçant l’autonomie des collèges, elle franchit une nouvelle étape dans la déréglementation.

 Nouvelle évaluation en fin de 5e
 Stages de remise à niveau en collège
en aoû
t pour les élèves en difficulté dans le
cadre de la liaison CM2-6e.
 Mise en place de l’accompagnement
personnalisé en 6e à la place de l’ATP
sous
forme d’horaires modulables laissés à
l’appréciation des collèges.
Extension de l’EIST (enseignement
intégré de science et technologie) au delà des
établissement CLAIR et ECLAIR (un même
enseignant pour SVT, physique et technologie !)
 Autonomie renforcée et
expérimentations.

LE SNFOLC a dénoncé l’empilement de tâches
qui parasitent les heures de cours et empêchent
les enseignants — et tout particulièrement les
professeurs principaux — de se consacrer à
l’enseignement de leur discipline.

Une telle accumulation ne fait plus sens ni pour
les enseignants, ni pour les élèves.

Le SNFOLC a précisé qu’une évaluation de plus
n’améliorerait pas la réussite des élèves ni les
conditions de travail des élèves si, dans le même
temps, les effectifs augmentent dans les classes
et les heures d’enseignement en groupe
disparaissent.

Le SNFOLC a rappelé les revendications des personnels et demandé des garanties pour que

 les livrets de compétences ne soient pas
imposés aux enseignants,
 l’épreuve d’histoire des arts ne soit pas
une épreuve obligatoire du DNB,
 le projet d’ « Ecole du Socle commun »
soit abandonné
 aucune obligation ne soit faite de
mettre en place l’EIST
 les heures de cours en groupes soient
restituées.

Le ministère a répondu que

les livrets peuvent être validés en
bloc
. Cette réponse sonne comme un
aveu de l’impuissance du ministère à les
imposer. C’est un point d’appui pour
aller en délégation voir le principal et lui
indiquer que s’il tient tant à cette
validation,et bien… qu’il se charge de
valider en bloc !
« l’école du socle » n’a pas
d’existence juridique.
Aucun texte ne
sort en ce sens.
l’EIST reste expérimental mais que
de fortes recommandations seraient
faites pour l’installer.
aucune indemnité n’est prévue pour
indemniser les membres du jury
d’histoire des arts…

Organisation de l’épreuve d’histoire des arts

FO a demandé clarification :
- soit c’est une épreuve nationale et les enseignants qui
participent aux jurys reçoivent une
convocation et une indemnité,
- soit elle n’a pas de national que le nom.
Elle ne peut alors faire l’objet d’aucune obligation pour
les enseignants et doit être retirée des
épreuves obligatoires du DNB.

Le ministère a répondu qu’aucune indemnité
ni rémunération n’était prévue pour les
enseignants qui participeraient aux jurys
d’histoire des arts.

Il a refusé de répondre
sur les autres points.

Plus que jamais
le maintien de tous les postes
est le préalable pour revenir à
des conditions de travail vivables !

Montreuil, le 2 mai 2011

Communiqué FO collèges 2 mai 201

P.-S.


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr