Baccalauréat 2016 : corrections dématérialisées !

communiqué du 14 avril 2016

dimanche 17 avril 2016


PDF - 91.5 ko

Baccalauréat 2016 : corrections dématérialisées !

Vous n’y aviez pas pensé, mais vous pourriez dès l’an prochain corriger de façon virtuelle vos copies de baccalauréat....Oui, la ministre en rêve, le premier ministre aussi, c’est du réel pour la session 2016 dans 494 lycées français de 136 pays étrangers et pour 30 000 élèves !

Une économie dans le cadre du pacte d’austérité

La dématérialisation dans l’éducation nationale est en route. Le site de l’Education nationale indique lui-même «  La politique de modernisation et de simplification du ministère en charge de l’Éducation nationale s’inscrit dans le cadre de la modernisation de l’action publique [MAP, ndlr] et dans la mise en œuvre de mesures de simplifications issues du « choc de simplification » voulues par le président de la République. Elle constitue également le prolongement naturel de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 (...). ) »Tout est dit.

Il s’agit pour le ministère de généraliser la correction dématérialisée des copies, opération engagée depuis 2011 dans le réseau de l’AEFE, afin de réaliser des économies de 20% à 80% selon les centres. Pour rappel, le coût moyen budgété du baccalauréat par élève est de 86 €. Pas de petites économies.

Des conséquences sans pareil

Télétravail imposé avec ses risques, liberté de notation, d’appréciation remises en cause. Tout cela pour aller vers « une harmonisation dans le système de notation » comme en convient le service pédagogique de l’AEFE. C’est donc une fragilisation de l’examen. Progressivement le contrôle continu, le contrôle en cours d’année deviendront d’autant plus faciles à imposer que la reconnaissance du rôle incontournable des correcteurs sera minorée, effacée progressivement et leur travail « harmonisé ». La rémunération des correcteurs à la copie pourrait être ainsi revue.
La dématérialisation annonce la fin du baccalauréat examen anonyme, ponctuel et terminal, premier grade universitaire. Elle sert d’outil contre les personnels, leur place, leur rôle, leur statut. Elle détruit leurs conditions de travail.

C’est certain, il faut les arrêter. Ensemble, avec FO, CGT, FSU et Solidaires, en AG des personnels, réaffirmons : retrait du projet El Khomri, grève interprofessionnelle le 28 avril !


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr