Strasbourg : Communiqué SNETAA-FO et SNFOLC

900 TZR rattachés administrativement en quelques jours, de façon totalement arbitraire !!

juin 2011

samedi 18 juin 2011


Jusqu’à l’an dernier, les TZR devaient formuler des préférences pour la phase d’ajustement du mouvement. Ces vœux étaient examinés lors d’un groupe de travail au mois de juillet pour aboutir :

• Soit à une affectation à l’année (AFA) avec rattachement administratif dans le même établissement
• Soit à un rattachement administratif (RAD) dans un établissement pour effectuer des remplacements de courte et moyenne durée à différent endroits, selon les besoins.

Cette année, après avoir fait passer toutes les disciplines en zone départementale, l’administration vient de décider de la façon la plus arbitraire qui soit, de rattacher administrativement tous les TZR, de façon définitive, sans tenir compte de leurs préférences et sans aucun contrôle syndical.

Si nous approuvons la pérennisation des RAD pour les TZR, mesure que nous réclamions depuis des années, nous dénonçons la méthode !
En effet, en quelques jours, dans l’urgence, les gestionnaires ont eu à rattacher tous les TZR de l’Académie dans un établissement scolaire, alors même que le mouvement intra n’a pas eu lieu, que les TZR en poste n’ont pas forcement émis leurs voeux pour la phase d’ajustement, et que les nouveaux TZR issus de l’intra n’ont même pas confirmation de leur affectation sur une zone de remplacement…

Ainsi, certains TZR sont rattachés dans un établissement proche de leur domicile, d’autres dans le dernier établissement d’affectation, d’autres encore dans un établissement où ils n’ont jamais mis les pieds, à plus de 30 km de chez eux... sans qu’il ne soit tenu compte leur barème et de leur situation familiale.

Si certaines affectations se justifient par un besoin prévisible de remplacement, d’autres semblent avoir été faites de la façon la plus aléatoire possible !

Or l’enjeu de ces rattachements est grand à plus d’un titre :

• le rectorat qui devra payer l’Indemnité journalière de sujétions spéciales de remplacement (ISSR) aux TZR pour leurs déplacements entre l’établissement de rattachement et celui où ils exercent va avoir tout intérêt à envoyer les TZR le moins loin possible de leur RAD !! Ou alors ce sera cessation de payement des indemnités dès le mois d’octobre pour cause de caisses vides !!

• c’est aussi la fin de la possibilité de cumuler des points de rapprochement de conjoint en étant rattaché près de chez soi, alors même qu’on effectue un remplacement à l’autre bout de l’académie !
La phase d’ajustement de juillet a dès lors perdu une grande part de son sens !

Cette façon de faire est encore plus inadmissible en cette période de suppressions de postes fixes qui menacent chaque collègue, comme c’est déjà le cas pour de nombreux professeurs de STI.

Le SN-FO-LC et le SNETAA-FO s’élèvent vigoureusement contre cette façon d’agir, qui porte atteinte au paritarisme, et dégrade encore un peu plus les conditions de travail et le statut des TZR.

Le SN-FO-LC et le SNETAA-FO tiennent à disposition de tous les collègues concernés l’information sur leur établissement de rattachement et défendront les cas de tous les collègues qui désirent contester leur rattachement.

P.-S.

509


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr