Communiqué confédération FO

1ère REACTION

24 août 2011

jeudi 25 août 2011


FO, pour sa part, avait mis en garde sur ce que nous considérerions comme inacceptable. Manifestement, sous réserve d’examen dans le détail de certaines des dispositions d’économies annoncées, FO constate que le gouvernement évite d’aller dans l’immédiat sur le terrain de restrictions supplémentaires sur les droits collectifs et sociaux.

Pour autant, la logique économique globale demeure celle de l’austérité et de la tutelle des marchés financiers. Le Premier Ministre le reconnaît d’ailleurs lui-même lorsqu’il évoque la RGPP et les mesures d’économies dans la Fonction Publique ou encore la réforme des retraites qui constituent effectivement des mesures d’austérité à la hauteur de celles que subissent d’autres pays aujourd’hui et contre lesquelles FO demeure mobilisée.

La crise de l’endettement vient du transfert sur l’endettement public de la dette privée et spéculative. Pour sortir de cette logique infernale l’issue est dans une réforme globale du système afin de relancer la croissance et l’emploi. Cela passe par l’augmentation des salaires, la préservation des services publics et de la protection sociale ainsi que par une véritable réforme fiscale. FO compte bien poursuivre sa campagne de mobilisation et d’information programmée en septembre et octobre avec une journée forte le 20 septembre.

Paris, le 24 août 2011

PDF - 113.6 ko
confédération-communiqué_24_aout


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr