Dossier : ECLAIR

Dernier ajout : 8 juin 2012.

  • L’effet repoussoir des postes en ECLAIR. Déclaration SNFOLC et SNETAA-FO à la CAPN le 4 juin 2012

    8 juin 2012

    Sur 1080 postes affichés sur la bourse interministérielle à l’emploi public (BIEP), seuls 596 « candidats » ont été retenus par les recteurs et 180 postes n’ont fait l’objet d’aucune demande de la part des personnels. L’effet repoussoir des postes en ECLAIR est bien là !

  • Eclair : oui, il est urgent d’abandonner ce dispositif

    24 mai 2012

    Pour FO, preuve est faite, s’il fallait encore le démontrer, qu’ECLAIR explose le statut, les conditions d’enseignement et de transmission des connaissances.

    FO demandera, comme il l’a indiqué dans sa lettre au nouveau ministre de l’éducation nationale en date du 18 mai, que ce dispositif dont la seule priorité est la déréglementation, soit tout simplement abandonné.

  • Recrutement Éclair : les dispositions de la note de service

    1er mars 2012

    La note de service n° 2012-018 du 30-1-2012 est parue au BO n°5 du 2 février 2012

    La justification :
    Le programme Éclair ayant pour objectifs « la progression de chacun des élèves, le développement de leur ambition scolaire et professionnelle et l’instauration d’un climat scolaire apaisé propice aux apprentissages », « l’investissement et la stabilité des équipes éducatives » étant essentielles pour la « réussite du projet pédagogique », il est donc « indispensable » pour « la constitution d’équipes stables et motivées autour d’un projet pédagogique partagé » de profiler les postes.

  • Chatel et les mutations dans les établissements ECLAIR

    18 janvier 2012

    CV généralisé, lettre de mission, disparition du barème, affectation hors du cadre des commissions paritaires, recrutement local, autant d’entorses au statut général de la Fonction publique d’Etat.

  • Compte-rendu d’audience au ministère sur les mutations dans les établissements labellisés ECLAIR, nouvelle offensive contre le statut

    17 janvier 2012

    Le MEN pense qu’environ 1300 postes seront proposés lors de ce mouvement ECLAIR 2012 et inaugure cette année une nouvelle manière de recruter : il veut élargir le vivier de recrutement, en misant sur l’affichage des postes, les candidats, les modalités d’affectation. La délégation a demandé le retrait de ce dispositif dérogatoire aux règles du mouvement.

  • Affectations en établissement ECLAIR : l’évaluation avant les décrets

    9 décembre 2011

    Compte-rendu de l’audience auprès du conseiller social du ministre,
    le 5 décembre 2011 (extraits).

  • ECLAIR / Livrets de compétences / Ecole du socle

    4 décembre 2011

    La délégation des secrétaires nationaux SNFOLC , a été reçue (à la demande
    de M. Blanquer, chef de la DGESCO) par M. Waïss, chef du service du budget, de la performance et des
    établissements et Mme Coulon.

    • -1- ECLAIR et obligations
    • -2- ECLAIR et déroulement de carrière
    • -3- Prime ECLAIR
    • -4- Sortie du dispositif ECLAIR / Abandon du dispositif ECLAIR
    • -5- Ecole du socle / EIST
    • -6- Livrets de compétences
  • Livrets personnels de compétences : faire respecter la liberté pédagogique

    3 décembre 2011

    Le SNFOLC appelle les personnels à se réunir dans les établissements, à s’adresser collectivement au chef d’établissement pour faire respecter leur liberté et leurs choix
    pédagogiques aussi bien à propos des livrets de compétences que d’autres sujets.
    Dans ce contexte, le projet d’évaluation des enseignants représente une menace directe
    contre la liberté pédagogique de chacun.

  • Prime ECLAIR : l’évaluation dans toute son horreur

    3 décembre 2011

    FO a rappelé son opposition au dispositif ECLAIR et demandé que les établissements qui continuent à demander leur sortie du dispositif soient reçus par le ministère.
    FO a dénoncé la mise en place d’un régime indemnitaire spécifique à ces établissements qui institue la mise en concurrence des collègues placés en position de salariés du conseil d’administration.

  • Lettre de soutien du SNFOLC aux établissements ECLAIR

    4 novembre 2011

    Trois établissements décident de sortir des ECLAIR. Motion des personnels du collège de Trois bassins de la Réunion.

  • ECLAIR : tous les postes doivent être mis au mouvement !

    15 octobre 2011

    Lors d’une rencontre avec le ministère le 10 octobre, celui-ci a confirmé son projet de circulaire
    mouvement 2011 : tous les postes des établissements ECLAIR sont retirés du mouvement, un mouvement
    particulier avec CV, valable sur toute la France, se mettrait en place.

  • ECLAIR : le ministre passe à la vitesse supérieure

    6 octobre 2011

    Des postes en zone franche et une prime à la casse du statut.
    Le projet de circulaire sur les mutations 2012 prévoit que les postes en établissement ECLAIR soient
    retirés du mouvement intra-académique pour procéder au recrutement local et totalement sur profil.Tous les personnels sont concernés.

  • Les « 4 pages » : collège, lycées, ECLAIR

    19 septembre 2011

    Le SNFOLC publie ces documents « 4 pages » : « Collège », « Lycées », « ECLAIR ». Les droits, les revendications du SNFOLC ... à l’encontre des réformes.

  • 4 pages ECLAIR

    19 septembre 2011

    4 Pages E.C.L.A.I.R.
    L’exigence demeure :
    - Retrait du dispositif
    - Maintien et respect du statut

  • Indemnités ECLAIR

    16 septembre 2011

    Nouvelle indemnité spécifique en
    faveur des enseignants, des
    personnels de direction, des
    personnels d’éducation et des
    personnels administratifs, sociaux
    et de santé exerçant dans les
    écoles, collèges, lycées ECLAIR

  • Les exigences du SNFOLC au ministère : défense des diplômes nationaux, des statuts ! 28-06-2011

    2 juillet 2011

    A sa demande le SNFOLC a été reçu par le conseiller social du ministre le 28 juin. Les exigences du SNFOLC au ministère : défense des diplômes nationaux, des statuts !

  • Le ministre voudrait que les enseignants des « E.C.L.A.I.R. » renoncent à leur statut.

    25 juin 2011

    Le SNFOLC a été reçu à sa demande par la DGESCO le mercredi 22 juin sur les conditions de rentrée dans
    les établissements CLAIR et ECLAIR suite à la publication du vade-mecum du programme ECLAIR.
    FO a rappelé
    - son opposition au dispositif ECLAIR basé sur la dérogation aux règles statutaires.
    - son exigence de sortie des établissements de ce dispositif qui fait entrer le contrat dans le statut, le ver
    dans le fruit.

  • Audience DGESCO : EIST

    2 avril 2011

    Le rejet par les collègues est immédiat, spontané. Ils
    n’acceptent pas la fusion des disciplines scientifiques et technologiques. Un
    enseignant de physique ne peut sérieusement pas assurer l’enseignement de SVT,
    c’est dégrader l’enseignement donné aux élèves. Le statut, le concours de
    recrutement disciplinaire doivent être respectés.

  • Audience DGESCO : ECLAIR

    1er avril 2011

    FO : Lorsque vous avez mis en place le dispositif CLAIR une liste nationale est parue
    au BO résultant d’une décision ministérielle. Cette fois les personnels sont informés
    un par un que leur établissement devient ECLAIR, sans information ni discussion
    préalable.

  • Le ministre veut étendre le programme CLAIR aux écoles primaires à la rentrée 2011. Les personnels , de plus en plus nombreux , en exigent l’abandon !

    23 janvier 2011

    Le ministre annonce l’extension du dispositif CLAIR (devenant ECLAIR) au moment même où les personnels avec leurs syndicats signifient aux recteurs qu’ils le rejettent : les manifestations se multiplient devant les rectorats (Créteil, Marseille, Rouen, Toulouse, etc) pour exiger le retrait du dispositif des 105 premiers établissements désignés pour l’expérimenter ; le rejet s’étend à tous les personnels de tous les établissements (ainsi 1 400 signatures recueillies en une semaine ont été portées en délégation au recteur de l’académie de Rouen le 12 janvier dernier à l’initiative du SNFOLC). L’expérimentation du dispositif n’a été mise en œuvre dans aucun établissement CLAIR tant le refus des personnels est puissant.

|

SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr